L'Italie bientôt championne mondiale du bioGNL ?

L'Italie bientôt championne mondiale du bioGNL ?
A cause des blocages successifs du port de Marseille, les 2.500 véhicules italiens roulant au gaz naturel liquéfié (GNL) sont pratiquement hors de circulation, faute d’approvisionnement. De quoi encourager les autorités à aller vers plus d'indépendance en accélérant la filière du biométhane liquéfié. 

Président du Consortium Italien du Biogaz (CIB), Pierre Gattoni indique que 20 projets d'usine bioGNL sont en cours à travers le pays. Ces usines produiront du gaz renouvelable liquide à partir de sous-produits agricoles et de déchets liés à l’élevage. La première usine agricole de bio-GNL entrera en service au printemps 2020. L’Italie pourra ainsi proposer une alternative plus fiable et plus durable à l’importation. Avec une capacité de production de 3 à 20 tonnes par jour et par usine, l’Italie pourrait devenir le leader mondial de la production de bio-GNL.



M. Gattoni poursuit : « Bientôt, l'Italie pourra surmonter les cas de blocage d’approvisionnement grâce à l'apport de ressources renouvelables issues de notre agriculture, atout stratégique pour la décarbonisation des transports. La sixième édition de Biogas Italy 2020, qui se tiendra du 5 au 6 mars à Milan, sera consacrée à l'approfondissement de ces nouvelles opportunités. De nouvelles énergies pour de nouveaux marchés. »

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire