L'Italie bientôt championne mondiale du bioGNL ?

L'Italie bientôt championne mondiale du bioGNL ?
A cause des blocages successifs du port de Marseille, les 2.500 véhicules italiens roulant au gaz naturel liquéfié (GNL) sont pratiquement hors de circulation, faute d’approvisionnement. De quoi encourager les autorités à aller vers plus d'indépendance en accélérant la filière du biométhane liquéfié. 

Président du Consortium Italien du Biogaz (CIB), Pierre Gattoni indique que 20 projets d'usine bioGNL sont en cours à travers le pays. Ces usines produiront du gaz renouvelable liquide à partir de sous-produits agricoles et de déchets liés à l’élevage. La première usine agricole de bio-GNL entrera en service au printemps 2020. L’Italie pourra ainsi proposer une alternative plus fiable et plus durable à l’importation. Avec une capacité de production de 3 à 20 tonnes par jour et par usine, l’Italie pourrait devenir le leader mondial de la production de bio-GNL.



M. Gattoni poursuit : « Bientôt, l'Italie pourra surmonter les cas de blocage d’approvisionnement grâce à l'apport de ressources renouvelables issues de notre agriculture, atout stratégique pour la décarbonisation des transports. La sixième édition de Biogas Italy 2020, qui se tiendra du 5 au 6 mars à Milan, sera consacrée à l'approfondissement de ces nouvelles opportunités. De nouvelles énergies pour de nouveaux marchés. »

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire