Dans les Landes, la RRTL engage la construction d'une station GNV publique

Dans les Landes, la RRTL engage la construction d'une station GNV publique
Destinée en premier lieu à ravitailler la future flotte de bus et d’autocars au gaz de la Régie Régionale des Transports Landais (RRTL), la station sera également accessible au public. Ouverture prévue pour juillet 2020.

D’une pierre, deux coups ! Engagé dans la conversion de sa flotte de bus et d’autocars vers des modèles fonctionnant au gaz naturel, la Régie Régionale des Transports Landais a choisi d’ouvrir également au public sa future station GNV. Installée sur le terrain du dépôt de la RRTL, à St Vincent de Paul, celle-ci sera située à proximité immédiate de la départementale 824 assurant la liaison entre Dax et Mont de Marsan.

« Le choix de l’implantation est guidé par l’opportunité d’utiliser un terrain contigu au dépôt qui permettra la création d’une station ouverte au public » explique l’organisme. Pour la RRTL, l'objectif est d'offrir l’opportunité à d’autres acteurs, entreprises et collectivités avoisinantes, de pouvoir se ravitailler en gaz sur l’installation.

Une station GNV dont le déploiement fait suite au succès d’une première expérimentation menée en mai dernier. Réalisée en partenariat avec la région Nouvelle-Aquitaine et la SPL Trans-Landes, celle-ci avait permis de tester un autocar Iveco roulant au biogaz sur la ligne régionale reliant Dax et Mont-de-Marsan.

Appel d’offres en cours

« La commercialisation de GNV n’est pas le métier de la RRTL » rappelle la Régie qui justifie ainsi le lancement d'un appel d’offres. Courant jusqu’au 25 novembre, celui-ci doit permettre de désigner l’entreprise qui assurera la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance de la station.

Dans son dossier, la RRTL indique une date d’ouverture prévisionnelle pour juillet 2020.

Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. maki 74Publié le 14/11/2019 à 13:24

    bonjour,
    combien de stations en Italie, en Belgique, en France aujourd’hui
    merci de votre réponse sur ce présent mail
    JAL

Ajouter un commentaire