Montargis teste un bus au gaz naturel avec GRDF

Montargis teste un bus au gaz naturel avec GRDF
Depuis le 18 mai et jusqu’au 1er juin, l’Agglomération Montargoise expérimente avec GRDF un bus fonctionnant au gaz naturel. Une solution qui pourrait être amenée à remplacer les bus diesel actuellement utilisés. 
 
Pour l’agglomération, il s’agit d’expérimenter la solution en conditions réelles d’utilisation pour évaluer le potentiel du gaz naturel mais aussi de sa version renouvelable, le bioGNV, l’agglomération disposant déjà d’un site de méthanisation à Château-Renard et d’un autre à Corquilleroy dont l’entrée en service est prévue pour 2019. Un bioGNV au bilan carbone quasi neutre. « Le CO2 libéré à l’échappement est équivalent à celui absorbé par les végétaux méthanisés » explique Patrick Lancelin, Directeur Territorial GRDF Loiret.
 
Doté de 500 km d’autonomie, le bus au gaz testé à Montargis se ravitaille à partir d’une station mobile provisoire installée au dépôt de bus Amelys de Villemandeur.
 
Pour l'agglomération montargoise, il s’agit d’anticiper les objectifs fixés par la loi de transition énergétique qui impose aux collectivités d’investir dans les énergies alternatives lors du renouvèlement de leurs flottes. 

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire