Moscou veut convertir ses transports au gaz naturel

Moscou veut convertir ses transports au gaz naturel
Le géant du gaz Russe Gazprom et la ville de Moscou ont signé un accord pour promouvoir le GNV à travers la construction de stations de distribution et l'achat d'autobus au gaz naturel.

Il y aura pas moins de 3000 autobus au GNV dans la capitale Russe d'ici 2025 si l'accord signé récemment entre Moscou et Gazprom est mis en œuvre. A cette échéance, le gazier Russe aura également construit de nouvelles infrastructures de distribution de GNV capables d'écouler au moins 136 millions de m² de gaz naturel chaque année.

Du gaz naturel pour le transport ferroviaire et fluvial

Le partenariat noué entre le député à la tête du comité de management de Gazprom,  Vitaly Markelov, et le maire de Moscou, Maxim Liksutov, à l'occasion du Forum Economique International à Saint-Petersbourg vise également à introduire le gaz naturel dans le transport ferroviaire et fluvial.

Moscou dispose actuellement de 21 stations de GNV dont une seule gérée par Gazprom qui prévoit d'en ouvrir une nouvelle au cours de l'année 2017.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire