Niort Agglo confirme l'achat de bus au biogaz

Niort Agglo confirme l'achat de bus au biogaz
Niort Agglo a acté fin septembre l’achat de cinq bus fonctionnant au bioGNV.
 
En région Nouvelle Aquitaine, Niort Agglo confirme sa transition vers le biogaz. Après les tests en début d’année d’un premier bus avec Iveco, l’agglomération vient d’acter l’acquisition de cinq nouveaux bus au bioGNV.
 
Appelés à rejoindre la flotte du réseau Tanlib dans les prochains mois pour remplacer les modèles diesel, ces bus au gaz représentent un investissement de 3,4 millions d’euros. Attendus au printemps 2023, ils compléteront les deux autocars au gaz mis en service il y a quelques semaines et opérant sur les lignes interurbaines et la nouvelle ligne express du territoire.
 
En parallèle, une station d’avitaillement dédiée sera déployée au sein du dépôt de Tanlib courant 2023.
 
À terme, 90 % de la flotte de Niort Agglo fonctionnera au biogaz, soit une quarantaine de bus au total.

 

Partager cette page

A lire également

2 Commentaires

  1. ChristophePublié le 08/10/2022 à 18:00

    Gros greenwashing
    Les transports en commun terrestres c’était en 2015, 548 (784) t Ceq contre 109 177 (129 730) t Ceq pour les autres transports.
    Réduire de 80 % les émissions des transports en commun terrestres c’est une réduction ridicule des émissions globales.
    Par contre transférer massivement les autosolistes vers les transports en commun cela permet une réduction conséquente.
    Sauf que par dogme on a préféré rendre gratuit les bus plutôt que réaliser un BHNS.
    Résultat des courses une augmentation de fréquentation ridicule pour un service de bus dégradé qui plus est qui coûte plus cher aux entreprises (dixit la Cour Régionale des Comptes de Nouvelle Aquitaine).

  2. ChristophePublié le 11/10/2022 à 16:35

    L’autre gros greenwashing c’est la référence à la démarche Niort Durable 2030 qui entre autres prévoit l’action 2.2.4.2 "repenser l’utilisation de la rue et de la place de la voiture en centre-ville sans voiture" mais sans réseau de Transports en Commun efficace ce n’est pas possible puisque le maire a :
    - annulé le projet de Transport en Commun en Site Propre,
    - mis en place la gratuité des bus en dégradant le service pour compenser la perte de la billetterie - service qui au final coûte plus cher aux entreprises.

Ajouter un commentaire