De nouveaux bus verts pour Nîmes Métropole

De nouveaux bus verts pour Nîmes Métropole
Au cours des prochaines semaines, la Métropole de Nîmes va accueillir 39 nouveaux bus à énergies alternatives, dont six fonctionnant au biogaz. Un déploiement qui s’accompagne d’un restylage de la flotte.

En matière d’énergie, la Métropole de Nîmes ne met pas tous ses œufs dans le même panier. Ambitionnant de renouveler l’intégralité de la flotte du réseau Tango d’ici 4 à 5 ans, soit 230 bus au total, la Métropole vient d’annoncer la mise en service de 39 nouveaux bus verts. Parmi eux, 30 fonctionneront au biocarburant, six au biogaz (Iveco Urbanway) et trois à l'électrique. « Ces véhicules sont représentatifs de la stratégie retenue par l’Agglo concernant le mix énergétique » souligne la Métropole dans son communiqué.

Pour la Métropole, cette nouvelle flotte complète une première série de déploiements orchestrée depuis 2020. Celle-ci a permis de mettre en service 63 nouveaux bus à énergies vertes, dont 30 fonctionnant au biogaz, des Iveco Urbanway de 12 mètres.  
 
Les élus de Nîmes Métropole devant l'un des nouveaux bus fonctionnant au biométhane

« La mobilité est un des piliers sur lequel repose la stratégie de Nîmes Métropole et notre réseau de transport en commun représente quant à lui, un enjeu de société majeur pour le développement de notre territoire. Il est donc primordial que d’investir dans le renouvellement de nos véhicules roulants, pour à la fois rajeunir notre flotte de bus qui était vieillissante, améliorer le confort des usagers, mais aussi verdir nos véhicules en faisant l’acquisition notamment de bus biogaz et électriques. Sur 2024, ce sont plus de 60 nouveaux véhicules qui seront mis en service, pour une enveloppe de près de 20 millions d’euros mobilisés sur la période 2023-2024. Entre 2014 et 2019, Nîmes Métropole mobilisait 2 millions d’euros par an en moyenne pour l’acquisition de bus ; depuis 2023 nous sommes sur une moyenne de 9 millions d’euros par an. Un effort considérable mais nécessaire pour assurer un service de qualité, un confort pour les usagers et répondre aux défis environnementaux » explique Franck Proust, Président de Nîmes Métropole.

Nouvelle livrée

Le déploiement de cette nouvelle flotte est l’occasion pour la Métropole de Nîmes d’introduire un nouvel habillage. Censé marquer l’évolution de flotte, celui-ci se traduit par une nouvelle robe associant bleu profond et gris lumineux. Le tout est lié par 2 bandes dégradées bleu clair, et un rouge qui n’est pas sans rappeler l’une des couleurs historiques de la Ville de Nîmes.


 

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire