Paris : une station GNV privative pour engager la sortie du diesel

Paris : une station GNV privative pour engager la sortie du diesel
Installée à proximité de la porte des Lilas, cette station GNC privative entre dans le cadre de la dédiesilation du parc automobile de la ville de Paris. Ouverture prévue à l'horizon 2019-2020.

Porté par SPL Paris Seine, une Société Publique Locale dédiée aux opérations d'aménagement fondée par la Mairie de Paris, l'appel d'offres porte sur la conception et la réalisation d'une station dans le 20ème arrondissement. Courant jusqu'au 21 septembre, ce premier marché doit permettre de retenir trois candidats pour y répondre.

100 % privative, la station sera destinée à alimenter les véhicules de la ville de Paris. Une action qui s'inscrit dans le cadre de la dédieselisation de la flotte municipale à l’horizon 2020. En pratique, la station servira à alimenter les véhicules GNV de la Circonscription Fonctionnelle de la DPE qui assure ses activités 7 jours sur 7 et 24h sur 24.



Située au 1 à 7 rue Léon Frapié, à proximité de la porte des Lilas, l'emplacement retenu par la ville de Paris servait jusqu’ici comme lieu de stockage de sel de déneigement. Il hébergeait en outre une usine de saumuration destinée à alimenter en saumure les saleuses de la Ville de Paris en cas d’épisode neigeux.

Outre les véhicules GNV opérés dans le 20ème arrondissement, la station devrait également accueillir quelques véhicules des divisions territoriales voisines (11ème et 19ème arrondissement). Au total, la mairie estime qu'environ 145 véhicules de moins de 3,5 tonnes iront s'approvisionner à cette future station. Dans son appel d’offres, la municipalité indique qu’il n'est pas prévu de dimensionner cette station pour le ravitaillement des poids-lourds. Il n'est pas non plus prévu de l'ouvrir à des sociétés tierces. 

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire