Transport routier de GNL : l'AFG publie une charte sécurité et bonnes pratiques

Transport routier de GNL : l'AFG publie une charte sécurité et bonnes pratiques
Réalisée en collaboration avec les acteurs de la filière, la Charte « Sécurité et bonnes pratiques dans le transport routier du Gaz Naturel Liquéfié » cherche à promouvoir les bonnes pratiques en matière de transport de GNL.
 
Devenu une véritable alternative pour les poids lourds et le transport maritime et fluvial, le GNL est de plus en plus utilisé dans la mobilité. Il est de moins en moins rare de croiser des camions assurant le transport du gaz liquéfié jusqu’aux différentes stations d’avitaillement. Une activité en forte croissance que l’Association Française du Gaz (AFG) et ses membres ont souhaité mieux encadrer à travers la publication d’une charte. Composée de trois chapitres, celle-ci rappelle les bonnes pratiques à mettre en œuvre, notamment en matière de sécurité.
 

Formation des chauffeurs

Présentation du produit, des risques, rappels sur la réglementation ADR, procédure de chargement/déchargement etc… la charte de l’AFG identifie la formation des chauffeurs comme l’un des points essentiels à mettre en œuvre.
 
Une formation initiale qui devra être complétée par des recyclages qui, réalisés tous les trois ans, permettront aux chauffeurs de rafraîchir et de consolider leurs connaissances.
 

Equipements

Outre l’utilisation de citernes « à double parois isolées par le vide », censées maintenir le GNL à une température de -160 °C, la charte de l’AFG appelle à mettre en place d’autres équipements : obturateurs internes, dispositif d’arrêt d’urgence, système anti-arrachement etc…
 
Lors des procédures de charge et décharge du GNL, les chauffeurs sont également soumis à des équipements obligatoires : casque équipé d’un écran facial et d’une jugulaire, vêtement couvrant antistatique, chaussures de sécurité antistatiques, gants de protection cryogénique.
 
« Chaque conducteur sera également équipé d’un explosimètre portable, en état de marche et régulièrement étalonné selon les préconisations des constructeurs, et sera formé à sa manipulation » précise également la Charte.
 

Système d’identification

Pour faciliter les opérations de chargement et de déchargement du GNL, les citernes devront être équipées d’un système d’identification rapide des vannes. Celui-ci reposera sur le code couleur suivant :
  • Vannes de mise à l’évent : Bleu
  • Vannes liquide : Rouge
  • Vannes Gaz : Jaune
  • Vannes vaporisateur : Orange
  • Vannes de communication liquide- gaz (bipasse) : Orange
 
En savoir plus :

AFG
Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire