Transporteur engagé, Houtch s'apprête à ouvrir une station GNV publique

Transporteur engagé, Houtch s'apprête à ouvrir une station GNV publique
Engagé depuis deux ans dans le déploiement de poids-lourds au gaz naturel au sein de sa flotte, le transporteur Houtch inaugurera sa propre station en juillet à Saint-Quentin, dans l’Aisne. Une installation qui sera également ouverte au public et à d’autres professionnels.
 
« Porteurs ou tracteurs, nous avons au total douze camions au gaz naturel compressé » chiffre Alain Houtch qui fait figure de précurseur dans la profession.
 
Pourquoi le GNV ? Une « prise de conscience liée à la COP21 » cite notre interlocuteur qui défend un modèle de convergence inspiré par la démarche 3è Révolution Industrielle dans la région Hauts-de-France et souhaite, par son action, impulser un virage environnemental crucial pour le secteur
 
« C’est le côté environnement qui nous a fait pencher vers cette technologie. Il y a également les villes qui commencent à limiter l’accès aux centres-villes aux véhicules diesel » justifie notre interlocuteur. « Dans une démarche éco-responsable, le gaz apparait aujourd’hui comme une alternative économique et écologique au diesel » poursuit-il.
 
« On a fait des essais avec de l’électrique mais nous avions toujours l’oeil rivé sur le compteur. Sur le gaz, l’autonomie est meilleure mais il faut tout de même faire attention » explique t-il.
 

La problématique du ravitaillement

« A l’époque le casse- tête était de savoir comment se ravitailler » se souvient notre interviewé.
 
Après avoir débuté ses ravitaillements avec une première station à charge lente installée sur son site, le transporteur va désormais plus loin et s’apprête à ouvrir une première station à charge rapide.
 
« La station sera terminée fin juillet et sera dotée de 4 pistes et de deux compresseurs » décrit notre interlocuteur qui ne tarit pas d’éloges sur Mesure Process et Gestinor, les sociétés qui l’ont accompagné dans le dimensionnement et la construction de la station. « C’est bon de tomber sur les bons partenaires, cela rassure tout le monde » souligne-t-il.
 
Publique, la station servira aussi bien à couvrir ses propres besoins que ceux de transporteurs tiers souhaitant s’y ravitailler. « Il y a beaucoup de constructeurs qui ne pensent pas au gaz » regrette notre interlocuteur qui tient à rassurer sur la fiabilité de ses poids-lourds au gaz. Porteurs 19 tonnes Iveco, Scania 19 tonnes, Daily 20 m3, Iveco Eurocargo 12 tonnes en version messagerie etc… Pour Houtch, la technologie GNC expérimentée depuis deux ans se révèle à fois « concluante et fiable ». Pour convaincre d’autres professionnels, le transporteur démarre ses démarchages, appuyé par les équipes locales de GRDF qui soutiennent le projet.
 
Pour le transporteur, l’arrivée de la station va permettre d’élargir sa flotte. « On a un programme d’investissement d’une quarantaine de véhicules sur trois ans en GNC uniquement » détaille Alain Houtch. Et pourquoi pas du GNL ? « On a préféré le compressé pour des raisons liées à l’approvisionnement. Directement raccordé au réseau, le GNC nous a paru plus écologique que le GNL, importé par camions » explique notre interlocuteur. « A cela s’ajoute les Equipements de Protection Individuels (EPI) et la gestion de l’évaporation, des problématiques spécifiques à la technologie GNL » liste notre interlocuteur.
 
« L’usage du GNC facilite l’intégration de biogaz » cite également le transporteur qui envisage de lier son projet de station à du gaz produit localement à partir des déchets, dans une logique de boucle vertueuse et d’économie circulaire.

Pôle multi-énergies

Houtch compte investir 1.5 million d’euros dans la création de cette nouvelle station. Une facture qui pourrait s’allonger puisque Houtch envisage d’intégrer d’autres énergies pour faire de sa station un véritable pôle multi-énergies.
 
« Dès l’ouverture, nous aurons deux bornes de recharge rapide. Nous envisageons également d’intégrer du biodiesel et/ou de l’éthanol » précise Alain Houtch, indiquant avoir déjà expérimenté avec succès l’ED95…

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire