L'UE soutient la construction de 15 nouvelles stations GNV en Espagne

L'UE soutient la construction de 15 nouvelles stations GNV en Espagne
La Commission Européenne soutiendra le développement de quinze stations de ravitaillement au GNL et bioGNV et d'une station hydrogène dans le cadre du projet "ECO-net". Coordonné par Enagás, celui-ci vise à contribuer à la décarbonisation des transports.
 
Ce projet à 13 millions d’euros comprend la construction de 16 points d’approvisionnement répartis dans toute l’Espagne sur les trois années à venir. Ces stations seront ouvertes aux véhicules lourds et aux voitures et implantées le long des principaux axes routiers du pays.
 
Le projet ECO-net, réseau espagnol de stations d’avitaillement en carburants alternatifs, fait partie du programme Connecting Europe Facility (CEF Transport), qui promeut des transports plus durables et plus efficaces. Cette initiative est conforme à la directive européenne pour le développement des infrastructures de carburants alternatifs et au plan d'action espagnol pour les énergies alternatives dans les transports.
 
Outre le soutien financier de la Commission Européenne, le projet bénéficie d'un prêt de l'Instituto de Crédito Oficial (ICO) couvrant environ 50 % du projet, Enagás apportant le montant restant sur ses ressources propres.
 
Le projet ECO-net a obtenu le soutien de différentes entreprises telles que Toyota, pionnière dans l'introduction sur le marché de véhicules à hydrogène, et d'institutions telles que l’association espagnole GASNAM et le projet européen ECO-GATE.


 

Suivre l’exemple de la mobilité maritime

L'Espagne est le pays européen qui possède le plus grand nombre de terminaux GNL pour l'approvisionnement des navires, grâce à sa position géographique et à la force de ses infrastructures.

Avec le projet ECO-net, Enagás cherche à en faire de même dans le domaine de la mobilité des véhicules routiers, en particulier dans le secteur du transport lourd. La création de ces 16 stations en moins de 3 ans sera la pierre angulaire de cette politique ambitieuse.
 

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire