Les véhicules GNV en forte progression en Espagne

Les véhicules GNV en forte progression en Espagne
Avec un parc en progression de 26 % sur les six premiers mois de l’année, l’Espagne est devenue l’un des marchés les plus dynamiques en matière de mobilité GNV.

Voitures particulières, bus, poids-lourds, bateaux… sur tous les segments, l’Espagne met les gaz ! Selon les chiffres communiqués par l’association espagnole Gasnam, les immatriculations de véhicules GNV ont progressé de 62 % sur les six premiers mois de l’année par rapport au premier semestre 2018.

A fin juin, le parc total de véhicules fonctionnant au gaz naturel s’élevait à 17.392 unités, soit une progression de 26 % depuis le début de l’année. Au total, 3716 nouveaux véhicules GNV ont été immatriculés au cours du premier semestre dont 2406 voitures, 755 utilitaires légers, 335 camions et 220 autobus.

En parallèle, l’infrastructure d’approvisionnement en gaz ne cesse de croitre. Sur les six premiers mois de l'année, sept nouvelles stations ont été ouvertes. Une dynamique qui devrait se poursuivre au cours des prochains mois. En 2021, l’Espagne devrait compter plus de 200 stations GNV en activité.



 

GNL maritime : des opérations d’avitaillement multipliées par trois

Sur terre mais aussi sur mer. L’utilisation du gaz a également considérablement augmenté dans le domaine maritime. Par rapport au premier semestre 2018, les opérations d’approvisionnement ont triplé depuis le début de l’année.

Selon Gasnam, 70 approvisionnements ont été effectués à quai et 15 à partir de navires ravitailleurs au cours des six premiers mois de l’année. Au total 33.991 m3 de GNL ont été délivrés, soit 636 % de plus que l’an dernier.


Source : Gasnam

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire