Des bus hybrides GNV pour Nîmes Métropole

Des bus hybrides GNV pour Nîmes Métropole
Construits par Van Hool, 16 trambus fonctionnant au gaz et à l’électricité seront progressivement intégrés au réseau de Nîmes Métropole d’ici 2021.
 
Attendus dès 2019, les dix premiers exemplaires seront répartis entre la ligne T1 (2) et la première tranche de la ligne T2 (7). Les six suivants arriveront lorsque les travaux du dernier tronçon de la ligne T2 seront terminés.
 
47 places assises et 97 places debout… d’une capacité totale de 144 places, ces trambus, des ExquiCity, seront construits par le constructeur belge Van Hool pour un prix unitaire de 998.000 euros. Equipés de quatre essieux et deux soufflets articulés, ils mesurent pas moins de 24 mètres.



Le meilleur des deux mondes

Electricité et gaz naturel… deux motorisations animeront ces 16 mastodontes. Utilisé en appui, notamment lors des phases de démarrage en station, le moteur électrique permettra de diminuer les émissions polluantes et sonores tandis que le moteur gaz prendra le relai à des vitesses plus élevées.
 
"Nous avions envisagé une solution uniquement électricité mais la technologie n'est pas encore au point en ce qui concerne l'autonomie et le poids des batteries et l'espace qu'elle nécessitent", a précisé à Objectif Gard Yvan Lachaud, Président de Nîmes Métropole. "La solution retenue permettra au bus de rouler toute une journée sans refaire le plein. Cette technologie est fiable et éprouvée et génère peu d'émissions polluantes."
 
En janvier, un premier trambus arrivera de Barcelone. Objectif : tester le parcours de la future ligne T2 qui traversera Nîmes d’Est en Ouest sur 12 kilomètres. 

Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. AlainPublié le 21/12/2017 à 21:10

    Juste wouaw! Cette solution semble bien meilleur que les lignes de Tramway classiques. En combinant cette solution avec des routes pour BHNS on obtient une solution bien moins onéreuse au kilomètre avec des performances équivalentes. Les habitants apprécieront les tramways sont trop cher à mettre en place et pas assez flexible car le moindre incident sur la voie paralyse tout le service! Sans compter les kilomètres de câbles disgracieux qui pourraient être évités. Si en plus cela rime avec baisse d’impôts je dis OUI!

Ajouter un commentaire