Un autocar au gaz naturel en test dans la Haute-Vienne

Un autocar au gaz naturel en test dans la Haute-Vienne
Réalisée durant 20 jours par le transporteur Europ Voyages, cette expérimentation a permis d’évaluer les performances de la technologie gaz sur les trajets du quotidien.

Expérimenté entre le 1er et le 19 août, cet Iveco Crossway a été testé sur la ligne 11 du réseau de bus haut-viennois. Reliant Limoges à Saint-Junien, celle-ci est exploitée par la société Europ Voyages.

Des stations à développer

Pour le transporteur, le test de cet autocar au gaz naturel visait à mieux évaluer les performances écologiques mais aussi économiques de la solution.

« Plus le débit est important, moins le prix est élevé. Pour un bus seul, le prix au kilo avoisine 1,30 euros. Si il y a plusieurs véhicules, cela peut descendre jusqu'à 0,85 centimes » explique au quotidien Le Populaire Justine Bureau, responsable qualité sécurité environnement à Europ Voyages. Cette dernière regrette toutefois le manque d’infrastructures d’avitaillement. En Haute-Vienne, les deux seules stations sont installées du côté de Limoges. « Ce n'est pas très pratique, pour nous qui sommes basés à Panazol. Cela implique 45 minutes de route, pour faire un plein tous les deux jours environ » détaille-t-elle.

La solution alternative serait donc de parvenir à déployer une station plus proche des locaux du transporteur. A condition que la flotte soit suffisamment conséquente pour justifier l’investissement. « Il faudrait qu'une trentaine de cars roule au gaz naturel pour convaincre les fournisseurs de gaz tel GRDF, et les installateurs de stations » chiffre Justine Bureau. « L'idéal, ce serait d'avoir une station partagée entre transporteurs, dans un endroit pratique de Limoges. Il y a des discussions en cours pour cela » poursuit-elle.

Une transition qui s’avère obligatoire pour les transporteurs, la Région Nouvelle-Aquitaine ayant fixé l'objectif d'avoir 100 % de cars régionaux « propres » d’ici à 2030. 

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire