Balearia compte investir 60 millions d'euros dans ses ferries GNL

Balearia compte investir 60 millions d'euros dans ses ferries GNL
Prévoyant la conversion de cinq de ses navires au cours des deux prochaines années, la compagnie espagnole veut réduire fortement les émissions de sa flotte.

Napoles, Abel Matutes, la Sicile, Bahama Mama et Martín i Soler… les cinq ferries que compte convertir Balearia au gaz naturel liquéfié devraient permettre de réduire les émissions de CO2 de plus de 45 000 tonnes par an, de diminuer celles d’oxyde d’azote de 4.400 tonnes et d’éliminer totalement les émissions de soufre et de particules.
 
Premier des navires de la flotte à adopter la solution gaz, le Napoles entamera ses travaux d’adaptation cet hiver.
 
A ces conversions s’ajoutent des travaux pour la construction de deux autres navires alimentés au GNL. Leur construction a été confiée aux chantiers navals de Visentini, en Italie, et le premier sera opérationnel dès le mois de février prochain.
 
Pour Adolfo Utor, Président de Balearia, le gaz naturel liquéfié représente aujourd’hui l’alternative la plus écologique. « Dans trois ans, l'entreprise prévoit d'avoir neuf navires naviguant avec cette énergie » a-t-il précisé.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire