Barcelone, première ville européenne à se doter de bus articulés hybrides/GNV

Barcelone, première ville européenne à se doter de bus articulés hybrides/GNV
Dotée d’une enveloppe de 20,1 millions d’euros TTC, l’opération se divise en 2 lots. Le premier (11,7 millions d’euros), attribué à MAN Truck & Bus Iberia, porte sur 30 autobus standard 12 mètres. Evobus a décroché le second (8,4 millions d’euros), concernant 16 modèles articulés.
 

Livraison au 1er trimestre 2021

Avec cette double commande, les transports métropolitains de Barcelone (TMB), en Espagne, visent à rajeunir l’âge moyen de leur flotte de 1.140 autobus, tout en augmentant la fiabilité et en réduisant les consommations et émissions polluantes. MAN Truck & Bus Iberia et Evobus se sont engagés à produire les 46 engins dans le courant de la présente année 2020, pour des livraisons programmées au premier trimestre 2021. Ils remplaceront autant d’autobus fonctionnant exclusivement au GNC acquis il y a 14 ans.
 

Premiers bus hybrides GNC neufs

TMB exploite déjà 13 bus hybrides GNC. Mais ce sont à l’origine des véhicules qui ne fonctionnait qu’au gaz naturel. Ils ont été modifiés entre 2012 et 2013 dans le cadre de la première conversion environnementale de la flotte poursuivie en partenariat avec Gas Natural Fenosa. Chacun des autobus concernés avait reçu deux moteurs électriques, un générateur et divers autres composants. Les transports métropolitains de Barcelone vont donc pour la première fois recevoir des modèles hybrides GNC neufs conçus ainsi en usine par leurs constructeurs. Ils embarqueront des systèmes d’aide à la conduite qui, à partir de capteurs avant et d’angles morts, actifs en tout temps, préviendront les conducteurs par des alertes sonores et visuelles en cas de risque imminent d’impact ou de collision.
 

En 2020

Actuellement, le parc d’autobus TMB est composé de 362 modèles hybrides, soit le tiers de la flotte environ. « Le système hybride réduit encore les faibles émissions polluantes des véhicules au GNC par rapport à un véhicule conventionnel, car il est appliqué à un moteur considéré comme écologiquement avancé qui n’émet presque pas de particules et rejette 90% d’oxydes d’azote en moins par rapport à un bloc diesel », justifie TMB. Cette année, l’opérateur a déjà accueilli 105 nouveaux bus : 75 (49 de 12 m + 26 de 18 m) avec une motorisation à gaz naturel comprimé de pointe, et 30 équipés d’un système de propulsion standard hybride diesel-électrique.
 

Une flotte de plus en plus hétérogène

Les 46 bus hybrides GNC seront rejoints par 23 unités articulées 100% électriques et 8 modèles à pile hydrogène, pour des montants respectifs de 20,7 et 6,5 millions d’euros. Pour cette flotte de 77 engins à énergies alternatives, le montant total du financement est ainsi de 47,3 millions d’euros TTC. Ces acquisitions s’intègrent dans un programme plus large mené sur la période 2019-2021 pour lequel 135 millions d’euros seront à débloquer au total, dont 20 millions pour les infrastructures de ravitaillement en énergie. En 3 ans, ce sont 254 véhicules aux technologies les plus vertueuses pour l’environnement et la santé publique qui rejoindront la flotte des transports métropolitains de Barcelone.
 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire