BioGNV : l'Europe soutient le programme Bus 2025 de la RATP

BioGNV : l'Europe soutient le programme Bus 2025 de la RATP
Ambitionnant de convertir au biogaz et à l’électrique l’ensemble des bus en circulation en région francilienne, le programme Bus 2025 de la RATP vient de recevoir le soutien de la Commission européenne.

Au total, la commission européenne a débloqué une enveloppe de 23 millions d’euros qui servira à financer l’achat de bus électriques et la conversion des dépôts franciliens à l’électrique et au biogaz. Attribuée dans le cadre du programme européen « Connecting Europe Facility » (CEF), cette subvention est complétée par un prêt de 23 millions de la Caisse des Dépôts.

« La RATP est fière de ce premier soutien de la Commission européenne pour accompagner le programme Bus 2025. Nous espérons que la Commission européenne soutiendra dans la durée ce programme, dont l’ampleur et la valeur ajoutée n’ont pas d’équivalent en Europe. Nous sommes très investis pour la transition écologique du transport urbain, qui est un élément majeur du Pacte Vert européen » a indiqué Catherine Guillouard, Présidente-Directrice Générale de la RATP.

600 bus propres par an à compter de 2021

Au total, Île-de-France Mobilités et la RATP prévoient de déployer 3700 bus propres sur l’ensemble du territoire francilien d’ici à 2025. Deux grandes technologies ont été sélectionnées : le biogaz et l’électrique.

Aujourd’hui constitué de 142 véhicules électriques et 240 GNV, le parc va considérablement progresser au cours des prochaines années. Multipliant les appels d’offre, la RATP prévoit de déployer 600 nouveaux autobus propres par an à compter de 2021.

12 centres convertis au bioGNV

Au-delà de l’acquisition des véhicules, la RATP a engagé un vaste plan d’équipement de ses centres bus. Sur le volet GNV, l’opérateur prévoit de convertir la moitié de ses sites. Chacun sera équipé de deux types de charge : lentes pour recharger les véhicules durant la nuit et rapides pour un ravitaillement en seulement quelques minutes.
A terme, 12 centres bus accueilleront des bus fonctionnant au biogaz : Créteil, Bussy, Massy, Nanterre, Thiais, Aubervilliers, Pavillons, Flandre, Ivry, Saint-Denis, Saint-Maur et Fontenay-aux-Roses.
 

Créteil, qui exploite des bus au gaz depuis 15 ans, a été le premier à terminer sa conversion. Devenu 100 % biogaz, le site est équipé depuis 2019 de 190 bus standards et articulés fonctionnant au bioGNV. Plus récemment, le site de Massy a également finalisé sa transformation. En parallèle, les travaux se poursuivent sur trois autres sites : Bussy, Ivry et Thiais. Nanterre entamera ses travaux d’ici fin 2020.


 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire