Brittany Ferries réceptionne le Salamanca, son premier ferry GNL

Brittany Ferries réceptionne le Salamanca, son premier ferry GNL
La compagnie maritime française a réceptionné fin novembre son premier navire propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL), jumeau du Galicia, déjà en service depuis 2020. L’objectif de Brittany Ferries est de renouveler cinq bateaux par des modèles GNL d’ici 2025.

Le Salamanca vient de terminer ses essais en mer Jaune, au large de la Chine. Cette phase indispensable a permis de tester les systèmes dans des conditions réelles d’exploitation. Ces tests démontrent également l’aptitude du ferry à se déplacer à pleine vitesse et s’arrêter dans la limite spécifiée par le règlement SOLAS (la Convention internationale de 1974 pour la sauvegarde de la vie humaine en mer).

« Le renouvellement de la flotte est un des volets clés de notre stratégie commerciale », explique Christophe Mathieu, président du Directoire de Brittany Ferries, « c'est aussi l'un des piliers du plan de relance qui nous permettra de sortir de la crise du Covid et d’offrir à Brittany Ferries cinquante nouvelles années de succès. » Maintenant que toutes les conditions sont réunies, le Salamanca devrait entrer en service en février 2022.

Une formation au simulateur pour les équipages

Dans cette attente, les équipages de Brittany Ferries ont déjà commencé à se former sur un simulateur GNL, au centre de formation Atalante à Saint-Malo. Les marins y apprennent le soutage et les procédures de sécurité spécifiques au gaz naturel. Christophe Mathieu précise : « Notre centre de formation est une installation ultramoderne qui a été ouverte en 2019. Il familiarise nos marins avec des outils qu’ils utiliseront sur le Salamanca et ses navires jumeaux dans les années à venir. »

Les travaux de construction des terminaux d’avitaillement en GNL ont également débuté dans les ports de Bilbao et de Santander. Ils permettront de stocker le carburant destiné au Salamanca et à son jumeau le Santoña (prévu pour 2023). Les deux navires opéreront entre le Royaume-Uni et l’Espagne.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire