Des bus au gaz chinois pour le Kazakhstan

Des bus au gaz chinois pour le Kazakhstan
Mis au point par le constructeur chinois Yutong, ces 760 bus alimentés au gaz naturel comprimé seront mis en service dans les villes de Shymkent et Atyrau dans le courant du juin.

Déjà très présents sur l’électrique où ils n’hésitent pas à concurrencer les marques européennes, les constructeurs chinois s’intéressent également au domaine du gaz naturel. C’est le cas de Yutong qui vient de conclure au Kazakhstan l’un de ses plus gros contrats étrangers.

Au total, le constructeur chinois va livrer 760 bus GNV aux villes de Shymkent et Atyrau. La première en a commandé 590 exemplaires et la seconde 170.

Sans donner de détails quant à la partie technique des modèles qu’il s’apprête à livrer, Yutong précise que ses bus au gaz ont été spécialement adaptés au climat très froid des deux villes kazakhes. « Pendant le long hiver froid du Kazakhstan, le sel est couramment utilisé pour garder plus sûres les routes couvertes de glace et de neige. Les pneus de bus Yutong ont une conception anti-corrosion spéciale. Toutes les fenêtres sont à double épaisseur pour rester au chaud et éviter le gel » précise Miao Yuan, directeur régional des ventes de Yutong.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire