Bus et camions GNV : quelles immatriculations en Europe en 2020 ?

Bus et camions GNV : quelles immatriculations en Europe en 2020 ?
Grâce aux chiffres communiqués par l’association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), Gaz-Mobilite revient sur les ventes des camions et bus au gaz naturel en Europe en 2020.
 

+ 6 % pour les poids lourds au gaz naturel

En intégrant les résultats de la Suisse, de la Norvège et du Royaume-Uni, 7 200 camions au gaz naturel ont été immatriculés en Europe sur l’année 2020. Si la progression du segment est limitée par la crise (+ 5.8 % par rapport à 2019), le gaz a tout de même représenté 2.5 % de l’ensemble des camions vendus en Europe sur l’année écoulée.

Avec 1 628 exemplaires mis en circulation, l’Allemagne est en tête du marché européen. En léger recul par rapport à 2019 (-3.7 %), la France totalise 1 546 immatriculations et termine à la seconde place tandis que l’Italie complète le podium avec 1 055 unités écoulées.


 

+ 21 % pour les bus

Car il est essentiellement porté par le secteur public, le marché du bus semble avoir été moins impacté que celui du poids lourd. Sur un marché global en recul de l’ordre de 30 %, les bus au gaz naturel totalisent 3 430 immatriculations en 2020. En progression de 21 % par rapport à 2019, ils ont représenté près de 10 % de l’ensemble des bus immatriculés en Europe toutes motorisations confondues.

Avec des immatriculations en hausse de 70 %, la France totalise 986 unités écoulées et s’accapare la première place du marché européen où elle représente près de 30 % des ventes du segment. Avec respectivement 524 et 464 immatriculations, l’Espagne et la Suède complètent le podium tandis que l’Italie occupe la quatrième place avec 337 exemplaires écoulés.



Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

1 Commentaire

  1. JULIEN SCHMITPublié le 28/04/2021 à 16:40

    Bonjour,
    Le dernier graphe s’entend-il "bus+autocars" ? Car le nombre 2019 de 574 couvrait ces 2 segments (votre article du 24/04/20). Merci de votre retour,
    Cdlt

Ajouter un commentaire