Bus GNV : nouvelle commande pour Scania à Bogota

Bus GNV : nouvelle commande pour Scania à Bogota
Après avoir remporté une commande record en novembre, Scania vient de remporter un nouveau marché pour la fourniture de 260 bus GNV supplémentaires à la ville de Bogota.

Additionnés aux 481 bus au gaz naturel déjà commandés en novembre par TransMilieno, l’opérateur en charge des transports publics de la ville de Bogota, ces 260 bus supplémentaires portent la commande totale à 741 bus. Un record pour la marque suédoise !

Pour les autorités de Bogota, il s’agit de remplacer les anciens bus Euro 2 et Euro 3 du réseau par des modèles plus efficients. Bi-articulés et capables d’accueillir jusqu’à 250 passagers, les bus au gaz naturel que fournira Scania répondent à la norme Euro 6 et représentent un progrès considérable en matière d’écologie. Selon Scania, la technologie GNC utilisée à bord de ses bus permet de réduire de 20 % les émissions de CO2 et de diviser par deux à trois les émissions de particules par rapport aux normes Euro 5, pourtant récentes.

« Cette dernière commande majeure témoigne de l'engagement de Bogotá à réduire considérablement la pollution », a déclaré Juan Carlos Ocampo, directeur général de Scania Colombia.

En pratique, ces 260 nouveaux bus seront exploités Masivo Bogota sur ligne Américas BRT. Leur entrée en service est prévue entre le deuxième semestre 2019 et le premier semestre 2020. 

Mis en place au début des années 90, le réseau de bus de Bogota compte 12 lignes. S’étalant sur 112 km, celles-ci transportent quotidiennement 1.7 millions de passagers.

En Colombie, ce n’est pas la première fois que Scania remporte un appel d’offres autour du GNV. En 2015, le constructeur a déjà livré 227 bus au gaz naturel à la ville de Carthagène.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

1 Commentaire

  1. scyllaPublié le 30/12/2018 à 18:52

    Une multitude de pays s’intéressent sérieusement au GNV depuis de nombreuses années. Il est regrettable que seule une poignée de gens passionnés réalistes et pragmatiques soient convaincus du bien fondé de cette vraie énergie alternative. Comme je l’ai déjà écrit précédemment, il est essentiel qu’une offre GNV, y compris celle de véhicules de tourismes, soit disponible, car il n’est pas normal que des véhicules GNV présents sur le marché espagnol, belge, ou allemand ne soient pas commercialisés en France.

Ajouter un commentaire