En Colombie, les conversions vers le GNV s'accélèrent

En Colombie, les conversions vers le GNV s'accélèrent
Avec 9421 voitures converties de l’essence au gaz naturel au cours des six premiers mois de l’année, le marché a progressé de 19 % par rapport à l’an dernier.
 
Selon Naturgas, l'Association colombienne du gaz naturel, c’est dans les villes de Bogotá, Cali, Medellín, Barranquilla et Bucaramanga que le plus grand nombre de conversion a été réalisé. Une popularité qui s’explique par la stabilité du prix du GNC mais également par les importantes économies réalisées. Selon les villes, le GNC est aujourd’hui 35 à 51 % moins cher que l’essence. Pour des professionnels tels que les taxis, qui parcourent en moyenne 200 kilomètres par jour, les économies sont conséquentes et peuvent atteindre jusqu’à un demi salaire par mois chiffre Naturgas.
 
 
« En seulement six mois, nous avons constaté une augmentation de plus de 62% des conversions. Celles-ci sont passées de 1168 en janvier à 1894 en juin. Cela indique que de plus en plus de Colombiens sont convaincus que le passage à un carburant moins cher, plus propre et efficient est la meilleure option » se félicite Orlando Cabrales Segovia, le président de Naturgas.
 
Voitures, camions, navettes… le GNV investit progressivement tous les segments du marché colombien. Pour les véhicules légers, le pays dispose de quelque 150 ateliers agrées qui assurent les opérations de conversion.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire