Avec Ecol'CAR, CRMT veut démocratiser le rétrofit GNV

Avec Ecol'CAR, CRMT veut démocratiser le rétrofit GNV
CRMT va convertir au GNV Euro VI une flotte d’autocars diesel Euro V pour le compte du groupe Berthelet. Baptisé Ecol’CAR, ce projet pourrait poser les bases d’une filière rétrofit à grande échelle.  

Avec une crise sanitaire qui a fragilisé l’équilibre économique de bon nombre d’acteurs du monde du transport, le rétrofit s’impose peu à peu comme une évidence. Alors que Renault annonçait récemment le lancement d’une activité de rétrofit biogaz pour ses utilitaires, CRMT s’attaque au domaine des véhicules lourds avec Ecol’CAR, un projet de conversion d’autocars de transport scolaire Euro V diesel au GNV Euro VI. 

Un premier projet pilote avec l’entreprise Berthelet

Pour lancer son projet, CRMT s’est associé au transporteur Berthelet qui a une bonne connaissance des atouts du GNV puisqu'il opère dans l'Est-lyonnais pour le compte du SYTRAL les lignes de bus TCL roulant au bioGNV, et assure les navettes au sein de l’aéroport Lyon-Saint-Exupéry avec une flotte de véhicules fonctionnant exclusivement au bioGNV. L’entreprise a sollicité les équipes du CRMT pour réaliser la conversion de ses autocars diesel Euro V dédiés au transport scolaire.

« Nous avons étudié trois scénarii : la conversion de la flotte vers du diesel Euro VI, qui a été rapidement mis à l’écart, l’hydrogène, intéressant mais à un horizon plus lointain, et la solution GNV qui a finalement été retenue » nous explique Daniela Touzé, chargée du Business Development au sein du CRMT. Un choix également justifié par une question de timing vis-à-vis des nouveaux appels d’offres qui excluent les véhicules classés en norme Euro V, qui ne sont plus admis au sein des Zones à Faibles Emissions (ZFE).

Baptisé Ecol’CAR, en référence au fait que les autocars rétrofités plus respectueux de l’environnement, seront utilisés pour le transport scolaire, le projet mené avec Berthelet porte sur la conversion de 15 à 30 Iveco Crossway Euro V qui seront exploités en Région Auvergne-Rhône-Alpes. « Nous venons de recevoir le premier autocar dans nos locaux, nous envisageons de rouler avec le premier Ecol’CAR dès cet été » nous explique Daniela Touzé.  
 

300 km d’autonomie

En pratique, le travail de conversion des équipes du CRMT consistera à remplacer les composants diesel, par une motorisation d’origine gaz naturel. Celle-ci sera associée à un système de stockage GNC qui permettra d’assurer environ 300 km d’autonomie avec un plein.

Si la plupart des initiatives liées au rétrofit sont généralement menées de manière indépendante par les bureaux d’études, CRMT privilégie une approche collaborative avec les constructeurs des véhicules et les utilisateurs finaux. 

Moins cher qu’un véhicule neuf

Alors que la crise sanitaire a affaibli de nombreux acteurs du transport de voyageurs, le rétrofit s’impose comme une solution de premier plan. Une façon pragmatique de répondre aux nouvelles exigences environnementales imposées dans les appels d’offres publiés par les autorités organisatrices de transport (AOT), qui permet d’éviter des investissements lourds dans des véhicules neufs.

Un large potentiel

Une fois son kit de conversion homologué et les premiers modèles livrés à Berthelet, CRMT souhaite faire bénéficier le plus grand nombre de transporteurs désireux de s’équiper. « La méthodologie de rétrofit CRMT sera applicable à d’autres modèles et marques de véhicules. Ce que nous voulons, c’est faire bénéficier de la solution au plus grand nombre » nous explique Daniela Touzé.  

Pour échanger avec les différents porteurs de projets et approfondir le sujet, CRMT prévoit d’organiser un Think-Tank dédié dans le courant du mois de mars. D’ici-là, les transporteurs intéressés peuvent contacter en direct les équipes du CRMT.

Contact CRMT : Daniela Touzé - 06 77 83 28 70- dtouze@crmt.fr

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire