EnviTec Biogas : son usine de bioGNL prête à fonctionner

EnviTec Biogas : son usine de bioGNL prête à fonctionner
C’est en 2021 que l’usine de Güstrow en Allemagne, distribuant alors du biogaz, a été reprise par EnviTec biogas pour être transformée en site de production de bioGNL.
 
Un investissement de 50 millions d’euros aura été nécessaire pour mener à bien le projet. Le montant couvre l’installation d’un système de liquéfaction du CO2, la technologie EnviThan permettant de purifier le biogaz pour obtenir du biométhane, et diverses conversions réalisées au sein de l’ancienne usine. Après ces nombreux changements, celle-ci était presque en mesure de fonctionner.
 
Il ne manquait plus que l’arrivée du dernier composant, un réservoir de CO2 liquide (LCO2) d’une capacité de 300 000 litres, pour compléter l’installation. Frank Hinken, directeur général d’EnviTec Güstrow, a annoncé la fin des travaux ce 25 juillet initiant le lancement de la phase de tests avant un démarrage officiel de la production.
 
D’ici à la fin de l’été, l’usine devrait atteindre une capacité de production de 9 600 tonnes de bioGNL/an, soit 25 tonnes par jour.
 
L’usine sera par ailleurs en mesure de produire jusqu’à 15 000 tonnes de bio-CO2 sous forme liquide par an. « Le bio-CO 2 produit peut être utilisé dans les secteurs de la production d'aliments et de boissons, par exemple, ou dans des serres » détaille Frank Hinken.
 

Une production plus économe

Auparavant, l'unité de valorisation du biogaz de 500 GWh alimentait en biométhane le réseau de gaz naturel à 25 bars. L'ancien exploitant avait besoin d'environ 400 000 tonnes de substrat pour cela. Il s'agissait principalement de maïs sucré, mais aussi d'ensilage de plantes entières, de céréales et d'ensilage d'herbe.

Selon le nouveau concept d'exploitation mis en place par EnviTec Biogas, les intrants seront réduits à 150 000 tonnes par an, essentiellement issus de résidus agricoles. Des unités de cogénération supplémentaires seront par ailleurs ajoutées pour fournir 3,1 MW d'électricité pour l'usage propre de la centrale. Les capacités de stockage du digestat ont également été ajustées en conséquence. 

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire