Espagne : Scania met en service son premier autocar GNL

Espagne : Scania met en service son premier autocar GNL
Dédiée à la longue distance, la version GNL du Scania Interlink peut atteindre 1200 km d’autonomie. Elle assurera un service de navette régionale entre des villes de la Communauté de Madrid et la capitale.
 
Cette mise en service est une nouvelle étape dans la stratégie du constructeur suédois de poids lourds et de bus, qui vise à élargir les possibilités offertes par ses modèles au gaz naturel grâce au GNL. « Avec l’Interlink GNL, nous couvrons un besoin très demandé par nos clients, qui est d'avoir un bus à énergie alternative pour le segment longue distance. Alsa a été notre compagnon de route avec ce véhicule », a déclaré Alberto Linares, Directeur Commercial des bus et des moteurs chez Scania Ibérica.
 
Alsa, c’est la filiale espagnole du groupe britannique National Express qui exploite des lignes d’autocars en Espagne et dans plusieurs pays d’Europe. La société mise sur le GNV depuis quelques années. Son PDG, Miguel Ángel Alonso, assure que « le véhicule au gaz naturel leur fournit un TCO (Total Cost of Ownership – Coût Global de Possession nldr) comparable au diesel, voire meilleur ». L’autocar GNL de Scania s’adapte particulièrement bien aux exigences des trajets assurés par Alsa dans la région madrilène : un trafic routier dense et un grand nombre de voyageurs.

Autocar GNV Scania Interlink GNV

Scania Interlink GNV : en savoir plus

Retrouvez toutes les informations sur l'autocar GNV Scania Interlink GNV dans notre dossier complet : caractéristiques, photos, vidéos etc...
accéder au dossier
Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire