Essai Seat Leon TGI : la compacte espagnole met les gaz !

Essai Seat Leon TGI : la compacte espagnole met les gaz !
Fer de lance du groupe Volkswagen sur la technologie GNV, la marque espagnole Seat arrive en France avec un premier modèle. Déclinée en break ou en berline, la Seat Leon TGI se distingue par son confort de conduite et une technique particulièrement aboutie que nous avons pu tester sur les routes de Madrid. 

Si elle est une première en France, la version gaz de la Leon n’est pas forcément une nouveauté chez Seat qui commercialise le modèle depuis plusieurs années sur le marché espagnol. Profitant des nouvelles homologations imposées par l’arrivée du cycle WLTP, le constructeur a fait évoluer les caractéristiques de sa berline. En premier lieu, il y a le moteur qui passe d’un 1,4 de 110 chevaux à 1,5 litres de 130 chevaux. Toujours en bi-carburation, celui-ci est capable de fonctionner indépendamment au gaz ou à l’essence.

L’autonomie en mode GNC a également été revue à la hausse. Alors que la précédente version se limitait à deux réservoirs, la nouvelle en embarque un troisième. Résultat : portée à 17.3 kilos, la capacité totale des réservoirs permet d’offrir une autonomie proche de 500 kilomètres en utilisation gaz. Revers de la médaille, le réservoir essence – jadis de 40 litres – se limite désormais à un petit 9 litres. Un choix qui satisfera celles et ceux qui souhaitent utiliser au maximum la motorisation gaz mais qui risque de poser problème lorsqu’il s’agira de trouver un point d’avitaillement dans certaines zones où les stations sont peu présentes.

ADN Leon

D’extérieur, cette version au gaz naturel conserve les mêmes lignes et les mêmes proportions que sur les autres motorisations. Seul élément de différenciation : le marquage TGI intégré au niveau du coffre à l’arrière.

A l’intérieur, la présentation est également identique à quelques détails près. Légèrement modifié, le combiné instrumentation intègre deux jauges de réservoirs : la première indiquant la capacité GNC restante et la seconde la réserve d’essence. Entre les deux comptes tours, un écran TFT permet de faire défiler différentes informations via une molette située sur le côté droit du volant : données de consommation, navigation, autonomie etc... En revanche, pas d’instrumentation « full » numérique (Digital Cockpit), pourtant en passe de se démocratiser chez Seat.



De 8 pouces de diagonal, l’écran tactile principal est proposé de série dès le premier niveau de finition. Intégrant la navigation et l’ensemble des fonctionnalités d’infodivertissement, il propose aussi des menus spécifiques au mode GNV. Une évaluation de la consommation GNC des équipements auxiliaires est ainsi estimée tandis que le menu « POI » propose une géolocalisation des stations GNV à proximité.



Aux places arrière, cette version TGI offre également un confort identique aux modèles thermiques avec suffisamment d'espace pour les plus grands. Seule ombre au tableau : la capacité du coffre. Vues les contraintes liées à l’intégration des trois réservoirs de gaz, le constructeur n’a eu d’autre choix que de réduire son volume à 275 litres, soit environ 100 litres de moins que sur les versions essence ou diesel. Ceux qui ont besoin de place pourront toutefois opter pour la version ST (break) qui reprend les mêmes caractéristiques que la berline avec une capacité utile portée à 482 litres.

Au volant

Si la précédente version de la Leon au gaz naturel proposait à l’utilisateur de choisir entre le mode GNC et essence grâce à un bouton intégré au tableau de bord, la nouvelle gère le tout de façon automatisée. Au démarrage, le mode essence assure le préchauffage du moteur avant de céder rapidement la place au mode GNC. L’activation de ce dernier est indiquée par un signal lumineux intégré au niveau du tableau de bord.



Au volant, cette Leon TGI se conduit comme n’importe quelle voiture thermique. En conduite apaisée, la boite automatique DSG est un régal de confort, assurant de façon souple les différents passages de vitesses. En revanche, les choses se compliquent dès lors que l’on veut monter dans les tours. Si Seat a revu à la hausse la puissance et le couple de son modèle, cette Leon TGI est loin d’afficher des performances époustouflantes avec un 0 à 100 km/h abattu en 9,9 secondes.

De belles économies à l’usage

Sur un trajet constitué en très grande partie d’autoroute, notre moyenne de consommation s’est située à 4,5 kg/100 km. Une valeur sur la fourchette haute des 4 à 4,5 kg/100 km annoncés par le constructeur selon le nouveau cycle WLTP. Lorsque l’on sait que le kilo de gaz est vendu en France entre 0.99 et 1.26 € selon l’opérateur, on arrive à un coût de 4,45 à 5,67 €/100 km. Imbattable par rapport à l’essence ou au diesel.  

Pour les gros rouleurs, les gains sont donc potentiellement très importants. Ils sont d’ailleurs confirmés par les premiers utilisateurs qui partagent leur expérience sur le forum dédié à la Seat Leon GNV.

Moins chère que l’essence

Plus économe à la pompe mais aussi moins chère à l’achat. Si elle ne bénéficie pas de bonus de l’Etat, cette Leon TGI est proposée à un prix inférieur à l’essence à finition et motorisation équivalentes. Dans sa version d’entrée de gamme, la Style avec boîte de vitesses manuelle à six vitesses, la Leon TGI débute à partir de 25.990 € contre 26.025 € pour la version essence 115 chevaux.

A ce prix, la berline au gaz de Seat se révèle plutôt bien équipée. On y retrouve le système de navigation 8 pouces, les feux antibrouillards à LED, la climatisation automatique, le régulateur de vitesse ou encore les projecteurs full LED… En finition intermédiaire arrive la Business. Réservée aux pros, celle-ci débute à partir de 26.580 € et intègre notamment caméra de recul, radars de stationnement avant et arrière et compatibilité avec les systèmes Android Auto/Apple Car Play. Arrive enfin la Xcellence, le haut de gamme. Vendue 29.040 €, elle ajoute aux finitions précédentes le toit panoramique, la sellerie Alcantara, les jantes alliage 17’’ et le système de démarrage sans clé.

Sur toutes les versions, vous aurez accès à la boîte automatique DSG à 7 vitesses pour 1700 euros de plus. Compte tenu du confort supplémentaire qu’elle procure, l’option est clairement à envisager ! Quant à la version break, le différentiel de prix se joue à environ 1100 euros par rapport à la berline.

De nombreux avantages pour les pros

En plus des économies annoncées à l’usage, la Leon TGI offre des très beaux avantages pour les professionnels. Homologuée à 93 g CO2/km, elle bénéficie des 12 trimestres d’exonérations de TVS. A cela s’ajoute la TVA récupérable sur le gaz et la carte grise gratuite dans la plupart des départements.

Un TCO ultra compétitif qui pourra encore être amélioré grâce aux aides apportées par certains territoires. Dans le cas de la région Ile-de-France, une aide de 6.000 euros est accordée pour les taxis souhaitant acquérir une voiture au gaz naturel.

Pour conclure

Marquant les premiers pas de Seat dans le domaine du GNV en France, cette Leon TGI apporte un grand bol d’air à un segment VP complétement déserté par Fiat suite à l’arrivée du nouveau cycle WLTP.

Reprenant le côté émotionnel de ses déclinaisons essence et diesel, cette version gaz de la berline espagnole se révèle techniquement plutôt réussie et gomme ses quelques petits défauts avec un argument de poids : celui du coût ! Affichée au même tarif que l’essence, la Leon TGI s’avère particulièrement économe à l’usage. De quoi faire sérieusement réfléchir celles et ceux qui bénéficient d’une station d’avitaillement à proximité.



Voiture GNV Seat Leon TGI

Seat Leon TGI : en savoir plus

Retrouvez toutes les informations sur la voiture GNV Seat Leon TGI dans notre dossier complet : caractéristiques, photos, vidéos, forum de discussion etc...
Seat Leon TGI : accéder au dossier

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. RocajovisPublié le 17/04/2019 à 10:57

    Dans l’article vous indiquez "Leon TGI débute à partir de 25.990 € contre 26.025 € pour la version essence 115 chevaux."
    Sur le configurateur SEAT :
    DIESEL 1.6 TDI START/STOP 115 ch BVM5 : 26.025 €
    GNV 1.5 TGI START/STOP 130 ch BVM6 : 25.990 €
    ESSENCE 1.0 TSI START/STOP 115 ch BVM6 : 23.230 €
    La SEAT Ibiza GNV est prévue pour quand en France?

Ajouter un commentaire