En Estonie, Operail teste sa première locomotive de fret au GNL

En Estonie, Operail teste sa première locomotive de fret au GNL
Operail, entreprise logistique estonienne, a mis sur les rails sa première locomotive alimentée au GNL dans les pays baltes. Objectif : effectuer différents tests et valider diverses certifications pour une mise en service réelle à l’automne 2021

« La locomotive de fret GNL est l'un de nos principaux projets visant à rendre le transport ferroviaire, déjà respectueux de l'environnement, encore plus durable. Grâce à ce test, nous espérons obtenir les résultats positifs attendus en termes de réduction des émissions, et nous prévoyons de convertir progressivement au GNV nos autres locomotives lourdes ». Raul Toomsalu, le président du conseil d'administration d'Operail, l’a souligné, le GNL devient une priorité pour l’entreprise estonienne.

Voilà pourquoi durant cinq mois, une locomotive American General Electric C36 a été reconfigurée pour pouvoir fonctionner au gaz naturel liquéfié. Le réservoir de carburant diesel a été modifié, des réservoirs GNL ont été ajoutés et d'autres systèmes de contrôle ou de sécurité ont été adjoints. Désormais, la locomotive peut être alimentée aussi bien par du diesel que par du GNL. Au-delà d’une réduction des coûts de carburant de 30 %, l’impact environnemental est significatif : la machine émet 20 % de dioxyde de carbone, et jusqu'à 70 % d'oxyde de soufre, en moins.

Bardée de capteurs en tous genres, cette locomotive, qui s’apparente plus à un prototype qu’à un modèle proche de l’exploitation commerciale, devrait entrer en exploitation sur le réseau estonien à l’automne 2021.


 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire