En Finlande, Gasum se tourne vers le méthane de synthèse

En Finlande, Gasum se tourne vers le méthane de synthèse
La société nordique Gasum a signé une lettre d’intention avec Fazer Bakery Finland afin d’étudier l’utilisation de méthane de synthèse produit à partir d’énergies renouvelables.

Figurant parmi les plus grandes sociétés agroalimentaires de Finlande, Fazer Baker s’intéresse au biogaz pour décarboner ses activités. C’est ainsi que l’entreprise s’est rapprochée de Gasum pour étudier l’utilisation de biométhane issu du recyclage des déchets alimentaire, mais aussi explorer la voie du méthane de synthèse, ou Power to Gas.

Aujourd'hui déjà, tous les déchets alimentaires non comestibles générés par la production de Fazer Bakery sont utilisés dans la production de biogaz en coopération avec Gasum. Selon l’entreprise, le biogaz généré peut couvrir environ 20 % de l’énergie nécessaire pour chauffer les fours des boulangeries Fazer dans les villes de Vantaa, Lahti ou Lappeenranta.


« Nous réduisons déjà le gaspillage alimentaire de manière systématique et efficace », déclare Marko Bergholm, directeur général de Fazer Bakery Finland. « Il est toutefois important de continuer à réduire le gaspillage alimentaire et de trouver de nouvelles façons de l’utiliser. Le nouveau carburant e-méthane peut être utilisé pour chauffer les fours des boulangeries Fazer et dans le transport routier pour les livraisons de pain, comme carburant pour les camions combinés complets et les camions de livraison à partir de 2026. »

« L'objectif stratégique de Gasum est de mettre sur le marché sept térawattheures de gaz renouvelable par an d'ici 2027, soit jusqu'à quatre fois plus qu'aujourd'hui. Une partie de cela sera de l’e-méthane. Atteindre cet objectif signifierait une réduction annuelle des émissions de 1,8 million de tonnes de dioxyde de carbone pour les clients de Gasum » chiffre Tommy Mattila, vice-président de l'activité Industrie et Trafic de Gasum.

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire