Madrid confirme son investissement dans les bus au GNC

Madrid confirme son investissement dans les bus au GNC
Comme annoncé en décembre 2020, l’agglomération de Madrid confirme le retrait de sa flotte d'autobus diesel et a passé commande de 520 bus au GNC d’ici 2023. D’un montant total de plus 150 millions d’euros, le marché se traduira par la livraison dès cette année de 190 véhicules.
 
Ce sera probablement le marché de l’année dans le secteur des bus au GNC ! En charge des transports publics de la ville de Madrid, l'EMT va investir 151,5 millions d'euros pour l'acquisition de 520 bus au gaz naturel. Au total, trois constructeurs d’autobus au gaz naturel bénéficient de la commande publique espagnole : 250 véhicules ont été attribués à Solaris Bus Ibérica pour son  Solaris Bus Urbino CNG ;  170 Scania N280 CNG Castrosúa a Scania Hispania. Le troisième lot a été confié à Evobus Ibérica qui fournira 100 Mercedes Citaro CNG.
 
La livraison des 190 premiers autobus interviendra en 2021. Elle se poursuivra en 2022 par la mise en service de 200 autres, auxquels seront ajoutés en 2023 les 130 derniers exemplaires de la commande. Ce calendrier de livraison permettra à l’autorité d’organisation des transports madrilènes de supprimer 383 bus diesel.
 
Ce sont des considérations environnementales qui ont guidé cette option massive pour des véhicules de transport au GNC. Si naturellement les aspects techniques tels que  la qualité et l'assistance, le coût d’usage et de maintenance ont été pris en compte, c’est d’abord la volonté de décarbonner la flotte qui a prévalu. Bel effort d’une collectivité territoriale dont la moyenne d’âge des véhicules en service est de moins de six ans ; ce qui en fait l’une des plus modernes d’Europe.
 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire