En mer Baltique, Gasum veut produire du bioGNL à partir des eaux usées des navires

En mer Baltique, Gasum veut produire du bioGNL à partir des eaux usées des navires
Entreprise d'importation et de vente de gaz naturel finlandaise, Gasum souhaite produire du biogaz grâce aux eaux usées des navires de la mer Baltique.

Actuellement, 2 000 cargos transportant au total 25 000 marins naviguent sur les eaux de la mer Baltique. Les eaux usées générées par ces embarcations peuvent être rejetées en toute légalité dans l'océan.

Selon Gasum, les eaux usées et les biodéchets de ces navires peuvent constituer une matière première pour générer du biogaz, un carburant renouvelable à faibles émissions qui, suite à sa liquéfaction, peut être utilisé dans le transport maritime. Parallèlement au biogaz, ce processus de production génère des nutriments recyclés qui peuvent remplacer certaines substances nutritives vierges et synthétiques utilisées dans l'agriculture et l'industrie.

"Ce recyclage des déchets de navires permettra la promotion de solutions d'économie circulaire et la préservation de la mer Baltique. Coopérer avec d'autres entreprises s'avérera crucial pour décharger les déchets des navires dans les ports où ils pourront être collectés afin d'être traités", a déclaré Elina Saarivuori, responsable du développement durable chez Gasum.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire