MSC commande des paquebots au GNL aux Chantiers de l'Atlantique

MSC commande des paquebots au GNL aux Chantiers de l'Atlantique
Le tout premier paquebot au gaz naturel liquéfié (GNL) assemblé en France sera livré par les chantiers navals de Saint-Nazaire en 2022. L'armateur MSC a commandé 2 navires GNL et signé un accord pour 4 autres exploitant la même technologie.

Critiqué pour l'impact environnemental de ses paquebots, le secteur de la croisière verdit son image grâce au gaz naturel liquéfié. Une aubaine pour les Chantiers de l'Atlantique. L'entreprise a obtenu le 20 janvier une méga commande de l'armateur italo-suisse MSC. Deux paquebots au GNL seront assemblés à Saint-Nazaire pour un montant de deux milliards d'euros. Prévus d'être livrés entre 2025 et 2027, ils pourront transport jusqu'à 6700 passagers en réduisant fortement les émissions polluantes aux cheminées. Le GNL permet en effet d'éliminer les rejets de dioxyde de soufre, de diminuer de 20% les émissions de CO2 et de plus de 95% celles de particules fines.

Leur fabrication s'étalera sur 3 ans et demi et mobilisera 2400 nouveaux employés pour un total de 14 millions d'heures de travail. Ils emboîtent le pas au MSC Europa, le tout premier navire au gaz naturel made in France dont la construction a commencé fin 2019 et qui doit être livré en 2022.

Une lettre d'intention a également été signée en vue d'un investissement de 4 milliards d'euros destiné à des commandes supplémentaires. MSC souhaite en effet développer une nouvelle classe de paquebots au GNL et faire assembler 4 exemplaires à Saint-Nazaire. Le projet prévoit aussi la conception de 4 navires prototypes en partie propulsés par des voiles.

Source : MSC

MSC
Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire