Avec le nouveau FH Aero, Volvo continue de miser sur le gaz naturel

Avec le nouveau FH Aero, Volvo continue de miser sur le gaz naturel
  Annoncée ce lundi 29 janvier, la nouvelle gamme FH Aero de Volvo compte plusieurs motorisations, dont une alimentée au gaz naturel liquéfié (GNL).

Si la réglementation européenne prône le zéro émission à l’échappement, les constructeurs continuent à promouvoir le mix-énergétique dans le domaine du poids lourds. Après Iveco et Scania, c’est au tour de Volvo Trucks de confirmer son engagement en faveur du mix-énergétique avec la présentation du nouveau FH Aero et de sa déclinaison gaz.

Présenté comme le  « camion de transport longue distance idéal », le nouveau FH Aero mise sur une pluralité de solutions énergétiques. Outre ses versions diesel et électrique, le nouveau poids lourd du constructeur suédois hérite d’une motorisation gaz.

De 420 à 500 chevaux de puissance

Si les caractéristiques du nouveau modèle n’ont pas encore été révélées en intégralité, on sait qu’il sera décliné en trois niveaux de puissance : 420, 460 et 500 ch.

Au niveau des réservoirs, le constructeur propose trois configurations : 155 kg (375 l), 205 kg (495 l) et 225 kg (545 l). L’autonomie maximale est donnée pour 1000 km avec un plein.
 
Puissance Couple
420 ch 2 100 Nm
460 ch 2 300 Nm
500 ch 2 550 Nm

Une aérodynamique améliorée

Étrennant une nouvelle face avant plus moderne, le FH Aero a été optimisé sur le plan aérodynamique. En rallongeant la cabine de 24 cm par rapport à celle du FH classique, le constructeur est parvenu à optimiser l’efficience pour à la fois réduire la consommation de carburant et améliorer la stabilité de la conduite en cas de vent.

Comme de coutume sur ce genre de mises à jour, les équipements ont aussi été améliorés. Au programme : l’intégration de rétros-caméras qui remplacent les rétroviseurs traditionnels et un nouveau système d’infodivertissement.



Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. AlberiPublié le 01/02/2024 à 01:11

    Puisque les constructeurs de camions persistent dans la voie GNV ?
    Pourquoi les constructeurs automobiles n’en font pas autant ?

Ajouter un commentaire