Solutrans 2023 : Scania renforce sa gamme avec deux nouveaux moteurs GNV

Solutrans 2023 : Scania renforce sa gamme avec deux nouveaux moteurs GNV

Présentés à l’occasion du salon Solutans, les deux nouveaux moteurs de 13 litres de Scania offrent des puissances de 420 et 460 chevaux.

Malgré une politique européenne centrée sur les émissions à l’échappement, les constructeurs de poids lourds continuent de croire au gaz naturel. Alors qu’Iveco présentait la semaine dernière sa nouvelle gamme 2024, introduisant une offre de motorisation inédite sur les versions gaz de l’Eurocargo et du S-Way, Scania muscle également son offre.

Basés sur le bloc de 13 litres que Scania propose depuis déjà plusieurs années, les deux nouveaux moteurs GNV ont été présentés à Solutrans. Ils développent respectivement 420 et 460 chevaux et offrent un couple maximal de 2100 et 2300 Nm. Associés aux dernières boîtes de vitesses automatisées Opticruise de Scania (G25), ils se rapprochent un peu plus des performances de leurs homologues diesel.

« On peut désormais disposer de combinaisons tracteur/semi-remorque pour les applications long-courrier avec un poids total roulant autorisé de 40 tonnes, associées à des autonomies allant jusqu’à 1 400 km avec du biométhane liquéfié dans leurs réservoirs », souligne Stefan Dorski, vice-président senior et responsable de Scania Trucks.

Une approche multi-énergies

« L’électrification et la réduction de la consommation des moteurs à combustion ne suffiront pas à atteindre les objectifs de l’entreprise et ceux stipulés par l’Accord de Paris ; tous les moyens disponibles doivent être mis en œuvre » rappelle le constructeur suédois dans son communiqué.

« Étant donné que les réseaux de stations-service disponibles se développent rapidement, eux aussi,, les camions équipés d’un moteur à gaz sont devenus une alternative très solide pour les clients qui souhaitent éliminer progressivement l’utilisation des combustibles fossiles et réduire leur empreinte carbone » insiste le représentant de Scania. Le constructeur rappelle par ailleurs que ces nouveaux moteurs sont 100 % gaz, ne nécessitant ni gazole ni AdBlue pour fonctionner.

Le nouveau bloc gaz Scania de 410 chevaux exposé sur le stand du constructeur à l'occasion du salon Solutrans, à Lyon. Source : Gaz-Mobilite.

 

 

Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. ChristophePublié le 24/11/2023 à 08:02

    "Le constructeur rappelle par ailleurs que ces nouveaux moteurs sont 100 % gaz, ne nécessitant ni gazole ni AdBlue pour fonctionner", pied de nez à son concurrent du même pays.
    Seulement position aussi dogmatique que celle de l’Europe sur les émissions uniquement à l’échappement.
    En l’occurrence comme l’Europe ne fait pas de distinction biogénique / fossile, si le moteur dual-fuel consomme beaucoup moins de gaz (bio ou pas) en consommant un peu de gazole (bio ou pas), il peut présenter des émissions moindres à l’échappement (de GES).
    J’aimerai aussi connaître les émissions des polluants réglementés à l’échappement des deux technologies.
    Par contre les différents essais montrent que la technologie dual-fuel permet d’avoir les mêmes vitesses commerciales que la technologie diesel (après tout ce n’est pas autre chose qu’un moteur à allumage par compression alimenté majoritairement par un autre carburant), avec un moteur à allumage commandé pour avoir les mêmes, il faut cravacher la mécanique et monter en régime, ce qui fait exploser la conso. (je le vois avec les cars GNV incapables de maintenir le 80 ou 90 sur des RD ou RN dans les montées (là ou se fait la différence) quand les versions diesel y arrivent sans problème).

Ajouter un commentaire