Puy-de-Dôme : la station GNV de Riom en bonne voie

Puy-de-Dôme : la station GNV de Riom en bonne voie
Intégrée au projet GNVolontaire, la future station GNV de l’agglomération de Riom devrait voir le jour entre fin 2020 et début 2021.

Présentée en février 2019, le projet de station GNV de la Communauté d'Agglomération Riom Limagne et Volcans est en très bonne voie. Publié le 20 décembre dernier, un appel à projet doit permettre de désigner un opérateur chargé de construire et d’exploiter la station pour le compte de la collectivité à travers un bail d’une durée de 20 ans.

Installée dans la zone de la Gravière Nord, le long de la RD211, cette station GNV/bioGNV cohabitera avec le futur site d’avitaillement en hydrogène du territoire. Accessible 24h/24, elle se principalement destinée aux transporteurs.  


 

Entre fin 2020 et début 2021

Les entreprises intéressées ont jusqu'au 27 janvier 2020 pour répondre à l'appel à projet. Le choix du candidat devrait intervenir le 18 février 2020 et la signature du bail début mars.

« Le calendrier envisagé s’articule autour d’une mise en exploitation fin 2020 ou tout début 2021 » précise la consultation.

Dans le cadre de GNVolont’Air

Pour l’agglomération de Riom, ce projet de station s’inscrit dans le cadre de GNVolont’Air. Lancé en 2017 par le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, l’ADEME et GRDF, l’initiative vise à accélérer le déploiement des stations sur le territoire.

Un dispositif au mécanisme original puisque les financements alloués ne concernent pas directement la station mais les véhicules appelés à venir s’y avitailler. Selon la taille de l’entreprise, le montant de cette aide régionale peut aller jusqu’à 13.500 euros par véhicule. 

En savoir plus :

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire