Rolande LNG va alimenter ses camions au bio-GNL

Rolande LNG va alimenter ses camions au bio-GNL
Considéré comme l’un des pionniers du GNL en Europe, le transporteur néerlandais Rolande LNG s’apprête à passer sa flotte au bio-GNL, version renouvelable du gaz naturel liquéfié, avec le soutien de l’Union européenne.

« Grâce au soutien de l’Union Européenne, nous sommes en mesure de déployer le bio-GNL sur le marché plus rapidement » a expliqué, Jolon van der Schuit, PDG de Rolande LNG. « Cela a une grande importante car le bio-GNL est la seule alternative viable vis-à-vis du diesel pour les décennies à venir. Avec notre projet, il sera plus facile pour les entreprises de transport et d’expédition d’aller vers des camions plus propres » a-t-il ajouté.

Tout aussi écologique que le bioGNC, le bioGNL est à 100 % issu des déchets - boues d’épuration, résidus agricoles etc… - et offre un bilan carbone quasi neutre.

Deux sites de production et quatre nouvelles stations

Pour Rolande LNG et ses partenaires, l’objectif est d’installer deux sites de production de bioGNL et de déployer quatre nouvelles stations dédiées réparties entre les Pays-Bas et la Belgique.

Baptisé BIOLNG4EU, le projet financé par l’Europe à hauteur est présenté comme le successeur du programme LNG4Haul. Lancé en 2013, ce dernier avait permis de déployer quatre stations-service et d’initier le développement de la filière. 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire