Total affrète quatre nouveaux navires GNL

Total affrète quatre nouveaux navires GNL
Poursuivant sa stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre de sa flotte maritime, Total vient d’annoncer l’affrétement de quatre nouveaux navires alimentés au Gaz Naturel Liquefié (GNL).
 
Attendus en 2023, ces navires seront dotés d’une capacité de 110 000 tonnes de brut ou de produits raffinés chacun. Les deux premiers seront affrétés auprès de l’armateur Hafnia et les deux suivants auprès de Viken Shipping. L’approvisionnement en GNL de ces quatre navires sera assuré par Total Marine Fuels Global Solutions, une filiale de Total dédiée aux activités de soutage.
 
Avec des émissions d’oxyde de soufre et de particules fines réduites de 99 % par rapport à un navire conventionnel, ces navires permettront de diminuer de l’ordre de 20% les émissions de gaz à effet de serre, soit une économie estimée à 5000 tonnes par an et par navire.
 
« Ce contrat d’affrètement s’inscrit dans le cadre de notre ambition climat et contribue à notre objectif de neutralité carbone pour nos opérations mondiales en 2050 ou avant. Il s’agit du deuxième contrat de ce type après celui signé en début d’année pour deux navires de type VLCC (Very Large Crude Carriers), livrables en 2022 » souligne Luc Gillet, Senior Vice President Shipping de Total. « Le GNL utilisé comme carburant marin reste la meilleure solution, immédiatement disponible pour poursuivre la réduction de l’empreinte carbone de nos activités de transport maritime. Avec ces quatre nouveaux navires, nous réaffirmons notre engagement à étendre l’utilisation de carburants marins plus propres, au service d’un transport maritime durable » a-t-il poursuivi.
 
 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire