Vendée GNV lance l'appel d'offres pour la construction de sa station des Essarts-en-Bocage

Vendée GNV lance l'appel d'offres pour la construction de sa station des Essarts-en-Bocage
Publié le 18 octobre, l’appel d’offres doit permettre de sélectionner l’entreprise qui assurera la réalisation et la maintenance de la station. Ouverture prévue en milieu d’année 2019.
 
Bras armé du Sydev en matière de déploiement de stations GNV, Vendée GNV vient de publier un appel pour la réalisation de sa seconde station d’avitaillement.
 
Installée sur le territoire de la commune des Essarts-en-Bocage, au sein de la zone d’activités de la Mongie, cette station sera la seconde déployée par Vendée GNV après celle de la Chaize-le-Vicomte, inaugurée au mois de juin à l’occasion du Vendée Energie Tour.
 

Une extension GNL à l’étude

Si l’appel d’offres publié par Vendée GNV se concentre sur la partie GNC et bioGNC, avec une date limite de remise des plis fixée au 6 novembre, l’opérateur garde la possibilité d’y intégrer une partie dédiée à la distribution de GNL dans un second temps. « Nous avons déjà anticipé en gardant une partie du terrain pour cette éventuelle extension GNL mais celle-ci ne se fera que si des besoins sont exprimés par les transporteurs » nous précise Olivier Loizeau, le Président de Vendée GNV.
 
Pour Vendée GNV, 2019 devrait également marquer l’ouverture d’une troisième station. Plus proche de certains transporteurs « longue distance », celle-ci sera installée à Fontenay-le-Comte et proposera à la fois du GNC « réseau » et du GNL. Une ambition « multi-énergies » qui ne se limite pas seulement au seul gaz naturel. En Vendée, des réflexions sont en cours pour ajouter aux stations GNV des distributeurs d’hydrogène renouvelable fabriqué à partir de l’énergie éolienne, particulièrement abondante sur le territoire vendéen.

Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire