Voitures GNV : les ventes en Europe au second trimestre 2020

Voitures GNV : les ventes en Europe au second trimestre 2020
Comme le reste du marché automobile, le GNV n’a pas échappé à la crise de la Covid-19. Avec 9618 unités écoulées au second trimestre, les ventes ont été réduites de moitié par rapport à l’an dernier.

Entre les mesures de confinement et la fermeture des concessions, la voiture GNV n’échappe pas à la crise. Sur un marché automobile global réduit de moitié, les immatriculations du segment ont reculé de 51,5 % par rapport à l’an dernier selon les chiffres communiqués par l’association des constructeurs européens (ACEA).



Avec 5186 unités écoulées au second trimestre, l’Italie conserve sa première place mais avec un volume réduit de moitié par rapport à l’an dernier. Même constat en Allemagne où les immatriculations ont reculé de 36 % par rapport à l’an dernier, passant de 2217 à 1415 unités écoulées.

13ème du classement européen, la France totalise 54 immatriculations.
 
PAYS Q2 2020 Q2 2019 Evolution
Italie 5 186 10 384 -50.1 %
Allemagne 1 415 2 217 -36.2 %
Suède 539 1 313 -58.9 %
Belgique 510 1 405 -63.7 %
Espagne 473 1 904 -75.2 %
Finlande 400 555 -27.9 %
Tchéquie 278 635 -56.2 %
Grève 258 413 -37.5 %
Estonie 149 216 -31.0 %
Autriche 119 149 -20.1 %
Suisse 114 423 -73.0 %
Slovaquie 98 31 +216.1 %
France 54 72 -25.0 %
TOTAL 9 618 19 819  - 51.5 %

Des pertes limitées sur le semestre

Malgré la forte baisse des immatriculations au second trimestre, la casse sur le premier semestre reste limitée grâce aux excellents résultats enregistrés en début d’année. Sur les six premiers mois de l’année, 25.826 voitures GNV ont été écoulées sur le sol européen, soit une baisse de seulement 12,1 % par rapport aux 29.373 immatriculations enregistrées au premier semestre 2019.

En tête du classement annuel, l’Italie totalise 13629 immatriculations. Avec respectivement 3552 et 1827 unités écoulées, l’Allemagne et l’Espagne complètent le podium tandis que la France termine 13ème avec 132 unités écoulées.



Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

2 Commentaires

  1. GiraudPublié le 12/10/2020 à 16:57

    Je pense qu’en France, on se méfie du gaz naturel, apparemment(risques d’incendie ou d’explosion). Et aucun effort n’est fait, pour améliorer les mentalités. C’est en partie, dommage, car c’est une technique qui est au point et améliorerai notre environnement.

  2. CharybdisPublié le 15/10/2020 à 22:20

    Moi je regrette surtout qu’en France on soit systématiquement contre les éoliennes, les panneaux solaires et le GNV tout en continuant à proclamer que le nucléaire est sans danger.
    Il me semble qu’à trop vouloir mettre en avant les véhicules électriques sans tenir compte de la problématique des batteries et de l’électricité d’origine nucléaire on risque de s’égarer.
    Quant à la phobie du gaz elle fait partie de l’exception culturelle française, elle est alimentée sans que l’on s’en rende compte, notamment par le spot publicitaire de la Croix Rouge mettant en scène une explosion de gaz délirante soit disant pour faire passer un message de soutien.

Ajouter un commentaire