Voiture GNV : quelles ventes en Europe au second trimestre 2021 ?

Voiture GNV : quelles ventes en Europe au second trimestre 2021 ?
Selon les données communiquées par l'Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), plus de 13 500 voitures fonctionnant au gaz naturel ont été immatriculées en Europe au cours du second trimestre 2021.
 
En Europe, le GNV poursuit sur sa lancée. Après avoir totalisé plus de 14 000 immatriculations sur les trois premiers mois de l’année, le segment enregistre un résultat quasi identique au second trimestre, période au cours de laquelle 13 582 nouvelles voitures au gaz naturel ont été immatriculées.


 
Au classement par pays, l’Italie arrive une nouvelle fois en tête. Totalisant plus de 10 000 immatriculations, elle représente à elle seule près de 75 % du marché européen. Avec respectivement 1 382 et 439 exemplaires écoulés, l’Allemagne et la Suède complètent le podium.
 
  Q1 2021 Q1 2020 Evol
Italie 10 066 5 189 94%
Allemagne 1 382 1 415 -2%
Suède 439 539 -19%
Grèce 322 258 -58%
Belgique 276 510 25%
Finlande 275 400 -46%
République Tchèque 261 299 -31%
Espagne 198 473 -13%
Estonie 95 145 -34%
Suisse 84 90 -7%
Lituanie 76 6 -
Slovaquie 35 98 -64%
Autriche 29 119 -65%
France 19 54 -76%
Pays-Bas 13 6 117%
 

Près de 28 000 immatriculations sur l’année

Sur l’ensemble du premier semestre 2021, 27 997 voitures au gaz naturel ont été immatriculées sur le sol européen. Cela représente une hausse de 8.5 % par rapport à un premier semestre 2020 fortement impacté par la pandémie.
 
Avec plus de 20 000 immatriculations enregistrées depuis le début de l’année, l’Italie conserve la première place du marché européen. L’Allemagne et la Suède complètent une nouvelle fois le podium avec 2 588 et 851 unités écoulées tandis que l’Espagne termine 4e avec 851 immatriculations.
 
  2021 2020 Evol
Italie 20 582 13 632 51%
Allemagne 2 588 3 552 -27%
Suède 851 1 636 -48%
Espagne 779 1 827 -57%
Grèce 646 634 2%
Belgique 644 1 282 -50%
Finlande 582 1 135 -49%
République Tchèque 413 733 -44%
Estonie 283 388 -27%
Suisse 149 372 -60%
Slovaquie 138 168 -18%
Lituanie 122 8 -
France 89 132 -33%
Autriche 52 216 -76%
Pays-Bas 29 36 -19%


Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

7 Commentaires

  1. GiraudPublié le 09/08/2021 à 14:37

    En Italie et en Allemagne, ces 2 pays prennent plus conscience de l’effort à faire pour diminuer les GES. Pour l’instant, la solution la plus aboutie est bien le GNV et le bioGNV, en attendant l’électrécité et l’hydrogène vert.

  2. SylvainPublié le 09/08/2021 à 15:36

    Bonjour, il y a une erreur sur les pourcentages des immatriculations de la Lituanie et de la Slovaquie. Sinon, on ne peut que regretter que cela aille si lentement en France, avec même une régression...

  3. andréPublié le 09/08/2021 à 18:15

    moi aussi je regrette cette regression mais qui ne m’étonne pas outre mesure , car la France est si peu doté de stations GNC, comment voulez vous doper la vente pour un vehicule qui ne trouvera pas de stations proches où se ravitailler , je suis en Bretagne région pres de Pont l’abbé ,ou j’ai attendu une station des années ,au point de me faire retirer une bonbonne de gnc pour pouvoir y mettre un reservoir essence de 60 l, depuis peu une station s’est ouverte à Quimper , pour les bus et les vl ,mais avec une pression insufissante pour faire plus de 140 km avec un petit fourgon , en plus déja en panne sur une des 2 pompes ,c’est à pleurer de rage devant tant de betises et d’impuissance, une autre station etait prévu à l’ouest de Quimper ! toujours rien ! pas la peine de nous gargariser avec les ventes européennes , vous etes des nuls et le resterez

  4. De VriesePublié le 09/08/2021 à 18:29

    Peu de vente en France mais aussi peu de pompes GNV.

  5. GazorPublié le 09/08/2021 à 18:33

    Tout est fait en France (mise à part quelques exceptions heureusement plus nombreuses avec le temps) pour que le GNV pour véhicules particuliers ne se développe pas. Allez, par exemple, essayer de trouver un véhicule basique, sans climatisation, sans radio et sans superflu. Et bien il n’y en a pas ! Donc les 19 ventes françaises du second trimestre ne sont pas une surprise.

  6. JunePublié le 10/08/2021 à 08:08

    Quel dommage qu’il n’y ait aucune progression des ventes en France ... aucun développement du marché (et l’installation de davantage pompes aussi). Je suis vraiment convaincu par ce type de véhicules et satisfait de mon véhicule sur tous les points ! On nous embobine avec le tout électrique, mais ce n’est pas la seule solution (quid des batteries sur le long terme, fabrication, recyclage...)

  7. PierrotPublié le 10/08/2021 à 13:49

    J’ai une petite entreprise sur Lyon et j’ai acquis 2 doblo GNV ,pas de problème, mais une autonomie pas assez importante dommage, pour les stations pas de problème, il s’en est ouvert.
    Petit geste pour la planète. 🙂

Ajouter un commentaire