Reading Bus veut établir un record de vitesse avec un bus biométhane

Reading Bus veut tablir un record de vitesse avec un bus biomthane
Au Royaume-Uni, l’opérateur Reading Bus s’apprête à réaliser une tentative de record de vitesse à bord d’un bus alimenté au biométhane. Organisée le 19 mai prochain sur le circuit de Millbrook, capitale britannique des records de vitesse, la tentative sera réalisée avec un bus Scania alimenté par du biométhane.

Objectif : 128 km/h !

« Nous nous réjouissons de devenir l’opérateur doté du bus le plus rapide au monde. Pour notre tentative, nous visons une vitesse de 128 km/h, soit 50 % de plus que les 88 km/h réalisé par le bus en temps normal » précise Jake Osman, directeur marketing et communication de Reading Bus. Pour l’opérateur, cette tentative vise essentiellement à communiquer sur l’usage des bus au gaz naturel et le biométhane comme source d’énergie alternative au diesel. « Nous avons beaucoup investis dans cette technologie verte et prévoyons que le biométhane sera de plus en plus utilisé par les opérateurs » souligne Jake Osman. Depuis 2013, Reading Bus possède l’une des plus larges flottes de bus GNV au Royaume-Uni avec plus de 30 exemplaires en exploitation. Reading Bus dessert principalement les villes de Reading, Newbury et les zones environnantes du comté de Berkshire, à une centaine de kilomètres à l’ouest de Londres. Rendez-vous le 19 mai prochain pour savoir si Reading Bus a réussi sa tentative…

Partager cette page

A lire également

Ajouter un commentaire