En Allemagne, les supermarchés Edeka vont rouler au bioGNL avec Shell et Iveco

En Allemagne, les supermarchés Edeka vont rouler au bioGNL avec Shell et Iveco
Pendant un an, la coopérative de supermarchés EDEKA Minden-Hannover va utiliser trois camions IVECO S-WAY alimentés avec du bio-GNL fourni par Shell.

Essentiel pour l’avenir de la filière, le bio-GNL se démocratise peu à peu. Déjà proposé par certains opérateurs de stations, cette alternative verte au GNL fossile prend de l’essor en Allemagne où la coopérative de supermarchés EDEKA Minden-Hannover, qui exploite déjà une quarantaine de camions fonctionnant au gaz naturel, vient de s’associer à Shell et Iveco dans le cadre d’un projet pilote. Au total, ce sont trois camions GNL, des Iveco S-Way Natural Power, vont rouler pendant un an avec du biogaz liquide.

« La conversion de notre flotte de véhicules, qui représente la colonne vertébrale de toutes nos activités logistiques, est un levier essentiel pour la réduction de notre empreinte carbone. L'utilisation globale du bio-GNL serait évidemment un grand pas en avant vers l'objectif du zéro émission. Nous sommes donc ravis de participer à ce projet pilote pour montrer ce que ce bio-carburant avancé peut apporter pour atteindre cet objectif. » a déclaré Thomas Steinlein, directeur de la gestion de la flotte et du transport chez EDEKA Minden-Hannover.

Shell, fer de lance du GNL vert

Produit à partir de déchets agricoles, le bio-GNL a été fourni par Shell. Pionnier du GNL vert, le groupe anglo-néerlandais compte considérablement augmenter ses volumes de production pour répondre à la demande croissante du marché.

« Une usine de bio-GNL Nordsol devrait commencer sa production dès cet été pour alimenter notre réseau d'approvisionnement européen. Après cela, nous allons progresser à pas de géant, puisque nous avons déposé une demande de permis de construire à Cologne pour une usine de 100 000 tonnes destinée à la production de bio-GNL dans le parc énergétique et chimique de Rhénanie, et nous espérons commencer les travaux cet automne. Cela nous permettrait d'alimenter nos stations d'approvisionnement au GNL de Shell en Allemagne et leurs clients avec du bio-GNL dans l'ensemble du pays dès 2023, et contribuerait à réduire les émissions de carbone engendrées par le transport longue distance à hauteur d'un million de tonnes » a précisé Fabian Ziegler, Directeur général de Shell Allemagne.



Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire