Alpes-Maritimes : des bus-tram au biogaz pour Sophia-Antipolis

Alpes-Maritimes : des bus-tram au biogaz pour Sophia-Antipolis
Mise en place par la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis (CASA), cette nouvelle ligne 100 % bioGNV sera officiellement inaugurée le 6 janvier prochain.

Les Alpes-Maritimes mettent les gaz dans le domaine du transport. Alors que la Métropole de Nice annonçait l’an dernier l’extension de sa flotte, l’agglomération d’Antibes Sophia-Antipolis s’apprête à lancer ses premiers bus au gaz naturel. Officiellement présentée par les différentes parties prenantes du projet le 16 décembre dernier, la nouvelle ligne sera officiellement inaugurée le 6 janvier prochain. 100 % biogaz, celle-ci servira à relayer le pôle multimodal d’Antibes et la gare-routière de Valbonne Sophia-Antipolis sur un parcours de 17 kilomètres comprenant une trentaine de stations.

Proche de la philosophie du tramway, la ligne sera équipée de 20 bus alimentés au biogaz. Fournis par Iveco, ils seront répartis entre 11 modèles articulés de 18 mètres capables dotés d’une capacité de 120 passagers et de 9 bus standards d’une longueur de 12 mètres. Une flotte dont le déploiement est associé à une station d’avitaillement directement installée au dépôt avec le concours des équipes de GRDF.

« Ce bus tram conjugue écologie et économie » résume le Président de l’agglomération, Jean Leonetti. Intégrée au réseau Envibus, la nouvelle ligne sera exploitée par Keolis qui a repris en juin dernier l’exploitation du réseau de transport de l’agglomération, auparavant géré par Vectalia.  



Bus GNL Iveco Crealis 18m GNV

Iveco Crealis 18m GNV : en savoir plus

Retrouvez toutes les informations sur le bus GNL Iveco Crealis 18m GNV dans notre dossier complet : caractéristiques, photos, vidéos etc...
accéder au dossier
Partager cette page

A lire également

2 Commentaires

  1. ChristophePublié le 24/12/2019 à 07:23

    Le Crealis est la version BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) de l’Urbanway d’Iveco.
    Pour qu’on puisse attribuer la dénomination de bus tram à cette ligne faudrait-il encore qu’elle soit en site propre complet avec un vitesse de 70 km/h en zone urbaine et une signalisation de type ferroviaire (le meilleur exemple étant le busway de Nantes).
    Est-ce le cas ?
    Si non cela ne porte pas d’autre nom que greenwashing.

  2. ChristophePublié le 24/12/2019 à 07:26

    wiki envibus :
    "Particularités : La ligne est en site propre sur 25% de son itinéraire. Elle sera en site propre à 100% en 2024"

Ajouter un commentaire