Besançon : un bus hybride gaz en test sur le réseau Ginko

Besançon : un bus hybride gaz en test sur le réseau Ginko
En lien avec Kéolis, la Métropole du Grand Besançon a récemment testé un bus hybride gaz-électrique mis à disposition par MAN.

Cherchant à remplacer l’intégralité de ses bus diesel, Grand Besançon Métropole et Kéolis Besançon Mobilités expérimentent différentes alternatives. Après avoir testé fin 2020 un bus au gaz d’Iveco, la collectivité renouvelle l’opération avec un modèle hybride GNV mis à disposition par MAN. Intégré au réseau Ginko, celui-ci a été testé du 29 octobre au 5 novembre derniers sur les lignes 5 et 9 de la métropole.

Dans le cadre de ces essais, les performances et le comportement du véhicule ont pu être évalués.

 

Déjà 36 bus au gaz naturel

La Métropole indique que d’autres véhicules à énergies alternatives seront testés dans les mois à venir. Alors que l’électrique a déjà pu être expérimenté avec un Heuliez, un bus à hydrogène sera notamment expérimenté au printemps 2022.

Aujourd’hui, la flotte du réseau Ginko comporte 116 bus, dont 80 fonctionnant au gaz naturel.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire