Le bioGNL testé avec succès sur des camions en Suède

Le bioGNL testé avec succès sur des camions en Suède
Six entreprises logistiques suédoises, filiales de MaserFrakt ont récemment testé des camions au bioGNL, en partenariat avec Gasum. Réduction des émissions de gaz à effet de serre, économies et confort d'exploitation amélioré ; autant d’éléments qui ont convaincu dirigeants et chauffeurs de la pertinence de convertir les flottes de poids-lourds au bioGNV.
 
« Selon les chauffeurs, il y a peu de différence entre la conduite d'un camion diesel et sa version GNV. Par contre le confort est sans égal car le moteur est plus silencieux, apportant ainsi un meilleur environnement de travail à nos conducteurs », explique Frida Jahncke, responsable du carburant chez MaserFrakt.
 
De plus la solution s’avère particulièrement économique : l'un des chauffeurs de Maserfrakt qui a testé un camion au bioGNL a réduit sa consommation moyenne de carburant de 5 % soit au final 26 kilogrammes de carburant pour 100 kilomètres parcourus. Compte-tenu du prix du bioGNL cela représente une économie de 35 euros pour 100 kilomètres. Confort, coût d’exploitation réduit et impact environnemental diminué, autant d’arguments qui convainquent les entreprise de fret, qui de toute façon doivent faire face, dans de brèves échéances, à de nouvelles normes.

 
Suède : la transition écologique s’accélère

En effet, la transition vers une énergie plus propre s'accélère en Suède, le gouvernement s'efforçant activement d'atteindre les objectifs nationaux et européens. Dans le secteur des transports, le règlement de l'UE sur les normes en matière d'émissions de CO2 stipule que les émissions moyennes des nouveaux véhicules lourds doivent être inférieures de 15 % en 2025 par rapport à 2019. De plus, d’ici 2030, les émissions globales du secteur doivent baisser d'au moins 30 %. Au niveau national, la Suède s'est fixé un cap plus ambitieux que l’Union Européenne en visant une réduction des rejets des nouveaux poids-lourds de 70 % d’ici 2030 !

Aujourd’hui, en Suède, plus de 1000 dossiers de subventions pour des camions au GNL ont été validés dans le cadre des programmes d'investissement climatique Klimatklivet et Drive LBG. Nul doute qu’avec ce retour de très positif de six entreprises du groupe MaserFrakt (le plus important du pays), la dynamique engagée devrait encore s’accélérer.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Leon GNV TGI

Seat Leon TGI
La nouvelle compacte au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le nouvelle Seat Leon TGI, la compacte GNC aux 400 km d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire