Bristol inaugure la plus grande station bioGNV au monde

Bristol inaugure la plus grande station bioGNV au monde
À Avonmouth, dans la banlieue de Bristol (Angleterre), la plus grande station publique d’avitaillement en biométhane renouvelable vient d’être mise en service par CNG Fuels, distributeur principal de gaz naturel du Royaume-Uni.

Grâce à cette nouvelle installation, déjà annoncée depuis près d’un an, le Royaume-Uni va pouvoir considérablement accélérer les efforts de décarbonation du transport lourd. La station d’Avonmouth devrait permettre de réduire de 70 000 tonnes par an les émissions de gaz à effet de serre du secteur, responsable de 18 % des émissions totales du transport routier britannique.

Avec ses 14 distributeurs, la nouvelle station CNG Fuels permet de remplir 80 camions par heure. C’est la huitième infrastructure de ravitaillement en biométhane renouvelable au Royaume-Uni. Douze stations supplémentaires sont déjà prévues chaque année pour répondre à la demande qui a augmenté de 1 000 % au cours des cinq dernières années.

Le bioGNV, seule solution viable pour la grande distribution

Située à proximité de plusieurs grandes enseignes de la distribution, comme les boulangeries Warburtons ou le géant Amazon, l’installation permettra aux marques de procéder à des livraisons à faible émission de carbone dans le Sud-Ouest de l’Angleterre et au Pays de Galles. Alors que ces marques subissent une pression croissante pour décarboner leurs flottes, Phlip Fjeld, PDG de CNG Fuels, a déclaré que le biométhane renouvelable est la seule solution commercialement viable sur le marché aujourd'hui : « Nous continuons à voir de fortes augmentations de la demande et avec la récente l'interdiction en 2040 des nouveaux poids lourds diesel, nous nous attendons à ce que le rythme de la demande se poursuive. »

Lidl, la dernière entreprise à avoir converti ses flottes au bioGNV, produit elle-même son carburant à partir des déchets alimentaires de ses magasins, ce qui permettra d’économiser plus de 93 % des émissions de carbone par véhicule.

Dans le cadre de son projet de « futur multi-énergies », CNG Fuels prévoit également d'organiser des essais d'hydrogène sur l'ensemble de son réseau britannique, les premiers devant commencer cette année.
 

Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. GazorPublié le 13/03/2022 à 18:00

    Pendant ce temps là, chez Lidl France, ils ne pensent tous qu’à rouler en Tesla... les pauvres...

Ajouter un commentaire