Bus et autocars : le GNV en tête des immatriculations en 2023 !

Bus et autocars : le GNV en tête des immatriculations en 2023 !
Illustration : bus biogaz en circulation au sein du Grand Dax
Grâce aux données communiquées par AAA-Data, Gaz-Mobilité revient sur les résultats du marché des bus et des autocars en France pour l’année 2023. Sur les deux segments, le GNV reste la principale alternative au diesel…
 

Autobus : le GNV et l’électrique en alternatives au diesel

Sur le segment de l’autobus, la sortie du diesel est désormais bien engagée. Alors que le gazole a représenté moins de 20 % des immatriculations au cours de l’année 2023, le GNV et l’électrique s’imposent comme les deux principales alternatives.
 
Du côté du gaz naturel, le segment totalise 880 immatriculations au cours de l’année 2023, dont 299 en hybride. Au final, le GNV se classe en tête avec 44 % de parts de marché. Des résultats encourageants même si les ventes ont reculé de 7 % par rapport à 2022 où 949 bus GNV avaient été mis en circulation. Au classement constructeur, Iveco rafle la mise. Sur le seul segment des bus GNV « non hybrides », le constructeur a représenté plus de 80 % du marché, laissant son concurrent Scania loin derrière.
 
Stables par rapport à 2022, les bus électriques à batteries cumulent 717 immatriculations sur l’année 2023, représentant ainsi 36 % de l’ensemble des volumes écoulés.
 
Energies 2022 2023 PDM 2023
GNV 949 880 44 %
     Dont hybride GNV 150 299 15 %
Electrique 718 717 36 %
Diesel 215 370 19 %
     Dont hybride diesel 88 165 8.2%
Hydrogène 5 25 1 %
TOTAL 1 887 1 992  
       
      Source : AAA Data
 
 

Autocar : le diesel toujours loin devant

Si les énergies alternatives sont désormais bien installées sur le segment de l’autobus, leur déploiement reste beaucoup plus timide sur le segment de l’autocar. Selon les données communiquées par AAA-Data, plus de 80 % des autocars immatriculés en France au cours de l’année 2023 fonctionnaient au diesel.
 
Comme pour les bus, le gaz naturel reste la première alternative au gazole, mais avec seulement 489 exemplaires écoulés, soit 12 % du marché. Par rapport à l’année 2022, les immatriculations d’autocars au gaz ont d’ailleurs reculé de 22 %. Une probable conséquence de la hausse des prix du gaz qui a sans doute rétracté les commandes sur 2022.
 

 
Au classement constructeur, Iveco se place loin devant. Totalisant 394 immatriculations, le constructeur italien s’accapare plus de 80 % du marché des autocars GNV. Avec respectivement 47 et 27 immatriculations, Irizar et Isuzu complètent le podium tandis que Scania termine à la 4e place avec 26 immatriculations.
 
  2022 2023 PDM 2023
Diesel 3 298 3 533 85 %
Gaz naturel 623 489 12 %
Biogazole B100 8 83 2 %
Electrique 63 25 1 %
Total 3 992 4 132  
 
Source : AAA-Data
 
Le plus grand marché d’Europe
Avec plus de 6 000 immatriculations enregistrées en 2023, la France reste aujourd’hui le premier marché européen du bus et de l’autocar, juste devant l’Allemagne et l’Italie.
 

Partager cette page

A lire également

1 Commentaire

  1. AlberiPublié le 05/02/2024 à 13:54

    Imaginez un jour le même titre pour les véhicules légers !
    Simple rêve......

Ajouter un commentaire