Camion GNL : le russe Kamaz s'intéresse à l'Europe

Camion GNL : le russe Kamaz s'intéresse à l'Europe
Jusqu’ici essentiellement concentré sur son marché domestique, le constructeur russe Kamaz envisage de commercialiser sur certains marchés européens la version GNL de son tracteur K5.

Aujourd’hui répartie entre Volvo, Iveco et Scania, l’offre européenne en matière de camions fonctionnant au GNL pourrait bientôt s’enrichir grâce à l’arrivée d’un nouvel acteur. Alors qu’il s’apprête à lancer la commercialisation de la version GNL de son tracteur K5 sur son marché domestique, le constructeur Kamaz lorgne également sur l’Europe.

« Nous voyons un potentiel de lancement de cette version sur le marché européen, il y a toutes les conditions préalables pour cela » a déclaré Igor Valeev, ingénieur en chef adjoint des véhicules de KAMAZ PTC.

1 500 km d’autonomie

Animé par un moteur six cylindres développant 450 chevaux de puissance et piloté par une boite automatisée ZF Traxon à 12 rapports, le camion au gaz de Kamaz est conforme à la norme d’émission Euro VI. Equipé de deux réservoirs cryogéniques de 530 litres, il promet une autonomie d’environ 1500 km.

Dotés des derniers équipements en matière d’aide à la conduite, le Kamaz K5 au GNL finalise actuellement ses derniers tests. Ces derniers doivent s’achever d’ici l’été et s’enchaineront avec l’homologation du modèle. La commercialisation devrait débuter en fin d’année.
 
Source : Kamaz


Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Seat Arona TGI
Testez le SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire