La carte Romac Fuels acceptée dans plus de 400 stations GNV en Europe

La carte Romac Fuels acceptée dans plus de 400 stations GNV en Europe
Spin-off du transporteur belge Mattheeuws, Romac Fuels vient de franchir le cap des 400 stations GNC et GNL accessibles via sa carte interopérable.

Parti de rien il y a quelques années, Romac Fuels ambitionnait de faciliter l’accès des transporteurs aux différentes stations du territoire européen. Pari tenu ! A fin 2022, la carte Romac était accessible dans plus de 400 stations à travers l’Europe. « C’est une belle progression sachant que nous n’étions qu’à 200-240 stations raccordées en juin dernier » souligne Samuel Bodin, responsable transports chez Mattheeuws.

Pourquoi une telle accélération en 2022 ? « Nous avons raccordé plusieurs gros réseaux, notamment en Allemagne, en France ou en Belgique » explique notre interlocuteur. « Nous profitons aussi naturellement de l’expansion des réseaux avec lesquels nous avons déjà des accords. Les opérateurs avec lesquels nous travaillons ont compris l’intérêt de la carte Romac Fuels. Ils nous intègrent désormais immédiatement dès qu’ils ouvrent une nouvelle station » complète-t-il.

Professionnels et particuliers

Depuis son lancement, Romac Fuels indique avoir édité plus de 15 000 cartes, dont 1000 à 2000 adressées aux particuliers. Un succès qui s’explique notamment par sa gratuité. Ni frais d’inscription, ni abonnement… la carte peut être directement commandée sur le site internet de Romac. Elle est complétée par une application mobile qui, disponible sur iOS et Android, permet d’identifier facilement les stations où elle est acceptée.

Plus de 500 stations en 2023

« Je pense qu’on va réussir à passer les 500 stations en 2023 » chiffre Samuel Bodin. « Car nous souhaitons proposer au transport un maillage fort, nous allons continuer à renforcer le réseau dans les pays où nous sommes déjà présents comme la France, l’Espagne, l’Italie et l’Allemagne. En parallèle, nous allons accentuer notre présence au Royaume-Uni où des discussions sont en cours avec Air Liquide ». 

Les pays de l’Est font également des prochaines cibles de Romac. « Avec l’intégration du réseau Alternoil, en Italie, on a mis en place un nouveau système pour faciliter la connexion à d’autres réseaux. Cela nous permettra d’investir plus rapidement des pays où nous sommes moins présents comme la Tchéquie ou la Pologne » complète-t-il.

Une flotte interne qui continue de grandir

Au-delà du développement de la carte Romac, Mattheeuws continue à faire grandir sa flotte. « Comme tout le monde, on a eu une année 2022 difficile » reconnait notre interviewé. « On continue malgré tout d’investir dans les camions au gaz. On a commencé à voir partir la 1ʳᵉ génération de tracteur gaz dual fuel que nous avions mis en service en 2012-2013 et qui a parcouru plus d’un million de kilomètres » détaille-t-il.

Aujourd’hui, un peu plus de 50 % de la flotte de Mattheeuws roule au GNL, soit une centaine de tracteurs au total. « En 2023, une trentaine de tracteurs sera renouvelée, notamment pour remplacer les dernières générations Euro 4 / Euro 5 que l’on a encore. En parallèle, on continue d’adopter le GNC pour nos véhicules de service ».

Au-delà des véhicules lourds, Mattheeuws favorise également le gaz pour ses véhicules légers


Pour plus d'information - contactez nos partenaires

Partager cette page

A lire également