Derichebourg va exploiter des bennes à ordures GNV à Caen

Derichebourg va exploiter des bennes à ordures GNV à Caen
Acteur majeur du recyclage, de la collecte des déchets et du nettoiement urbain, Derichebourg vient d’être choisi par la communauté de communes Caen-la-Mer pour gérer sur le territoire les ordures ménagères.

A partir du 1er avril 2021, et pour 7 ans avec possibilité de prorogation, Derichebourg Environnement assurera son service auprès de 207.000 habitants de 39 des 48 communes qui composent la vaste collectivité normande. Ce marché qui pèse 80 millions d’euros est l’occasion pour le groupe de créer une vitrine de son orientation pour un développement durable de son activité prise il y a une dizaine d’années. La feuille de route issue de cet élan s’intéresse à une mobilité plus vertueuse. Concrètement, l’entreprise ouvrira sa propre station GNV pour alimenter sa trentaine de bennes. Elles seront en outre chacune équipée « de la  technologie hybride électrique Start & Stop », souligne Derichebourg Environnement.

Levée électrique

En plus de jouer plus positivement encore sur les émissions - polluants et gaz à effet de serre - et le niveau sonore au passage des engins, l’opérateur assure pouvoir réaliser avec cette hybridation légère des économies sur la consommation en énergie et la maintenance des BOM. Le dispositif de levée des bacs sera électrique. De sorte qu’au moment de les vider dans la benne ne sera potentiellement perçu des riverains que le faible bruit du moteur dédié. Derichebourg Environnement a fait le choix de véhicules d’intervention également électriques, tout comme le seront progressivement les voitures utilisées par les agents de maîtrise. A noter que le programme imaginé par l’entreprise va plus loin que les exigences formulées par Caen-la-Mer.

Face à l’incinérateur

Dans une interview accordée à Ouest-France, Thomas Derichebourg, président de l’entreprise familiale, précise que la station d’avitaillement en GNV sera située dans la commune de Colombelles, juste en face de l’incinérateur où les 27 bennes déposeront chaque année quelque 73.000 tonnes de déchets. C’est Engie qui est chargé de réaliser l’établissement que l’on imagine alimenté avec le méthane obtenu d’une valorisation des déchets ménagers. Derichebourg Environnement devrait sous peu donner plus de détails concernant un cercle vertueux probablement mis en place selon le principe en plein développement actuellement de l’économie circulaire.




Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire