Finlande : Posti acquiert 10 camions au bioGNL supplémentaires

Finlande : Posti acquiert 10 camions au bioGNL supplémentaires
Principal opérateur fret et courrier finlandais, Posti Freight Services a fait l'acquisition de 10 nouveaux camions au GNL biologique, ce qui porte à 16 exemplaires le nombre de poids-lourds au gaz naturel qu’elle possède. L’entreprise, qui vise la neutralité carbone pour 2030, détient désormais la plus grosse flotte finlandaise de poids-lourds au bioGNL.
 
1620, c’est en tonnes de CO2 la réduction de rejets que Posti réalisera grâce à ses camions au biométhane. L’équivalent de la quantité produite par une voiture sur près de 8,6 millions de kilomètres, ou 215 fois le tour du monde ! On a là l’illustration d’une stratégie de décarbonation qui témoigne de la possibilité d’industrialiser la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
 
Le bioGNL est prêt à répondre aux enjeux environnementaux et aux besoins du marché. Ce que souligne Juha-Matti Koskinen, directeur des ventes de Gasum (partenaire de Posti dans la fourniture de bioGNL en Finlande via ses 26 stations de remplissage) : « Le choix du biogaz renouvelable comme carburant dans le transport longue distance a fait de Posti un pionnier de la logistique. Les tests pilotes ont maintenant progressé vers une utilisation étendue de solutions de carburant à faibles émissions qui se sont avérées efficaces. L'utilisation du biogaz dans les transports est un moyen efficace de lutter contre le changement climatique et peut également réduire les émissions de gaz à effet de serre pendant le cycle de vie du carburant jusqu'à 90 %. Outre le biogaz, le GNL figure également sur la liste des solutions visant à réduire les émissions de la logistique. Une flotte fonctionnant au GNL permet de passer avec souplesse du gaz naturel au biogaz sans avoir à remplacer la flotte ».
 
En complément du choix de motorisations au bioGNL, Posti développe d’autres outils pour réduire son impact environnemental : surveillance et gestion des modes de conduite de ses chauffeurs, planification optimisée des itinéraires et utilisation accrue des nouvelles technologies. Peut-être un premier exemple d’entreprise qui, enfin, dépasse les effets d’annonce et compte réellement décarboner son activité d’ici 2030...
 
 
 

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

1 Commentaire

  1. CSNMPublié le 04/11/2020 à 10:22

    Sauf que le GNL nécessite des soupapes de sécurité sur les réservoirs pour des raisons évidentes, et que lorsqu’elles fonctionnent, émettent .... du méthane dans l’air ! Bonjour les GES !

Ajouter un commentaire