En Finlande, les transporteurs passent au bioGNV

En Finlande, les transporteurs passent au bioGNV
Le secteur finlandais des transports a annoncé l’objectif de réduire de moitié les émissions provenant des transports et de la logistique d’ici à 2030.
 
L’été dernier, PostNord, principal fournisseur de solutions logistiques dans les pays nordiques, a mis en service 4 véhicules de livraison au biométhane en Finlande. Cette décision a permis à l’entreprise de réduire son impact environnemental, malgré une forte augmentation du nombre de colis transportés.
 
PostNord exige aussi de ses partenaires qu’ils s’engagent à atteindre des objectifs de respect de l’environnement. Un de ses sous-traitants, la société de transport A2B, conduit des véhicules au bioGNV depuis 2011 et dispose aujourd'hui d'une flotte de 34 véhicules alimentés par ce carburant. "Se soucier de l'environnement est la responsabilité de chacun et nous voulons être un leader en matière de développement durable dans les pays nordiques. Nous nous sommes fixé l’objectif de réduire les émissions de dioxyde de carbone du groupe PostNord de 40 % d'ici 2020 par rapport au niveau de 2009", a déclaré Johanna Starck, CEO de PostNord.
 
Afin de répondre aux besoins des entreprises ayant pris le virage de la réduction des émissions, le groupe énergétique Gasum construit un réseau de stations de gaz naturel en Finlande et dans les autres pays nordiques. "Pour les entreprises de ce secteur, le gaz naturel liquéfié (GNL) et le bio-GNL sont essentiels dans la transition vers un avenir neutre en carbone. Ils permettent également de réaliser d'importantes économies de carburant", a ajouté Jani Arala, directrice principale des ventes chez Gasum.

Partager cette page

A lire également

Voiture GNV Seat Arona GNV

Découvrez le premier SUV au gaz naturel

Faites des économies de carburant avec le Seat Arona TGI, le SUV au gaz naturel et ses 300 kilomètres d'autonomie.

En savoir plus Faire un essai

Ajouter un commentaire